Quelle est la couleur de son teint ?

Le 12 févr. 2014 ,

Quelle est la couleur de la peau de mon visage : teint, carnation, teinte, sous ton, maquillage

Une des bases à déterminer en maquillage est la teinte de nos produits. Entre produits, nuances, marques et couleurs, nous avons vite fait de s’y perdre.
Selon moi, c’est l’une des choses les plus complexes à déterminer. Notre peau est tellement changeante, ne serait-ce qu’en fonction de la luminosité qu’il est assez difficile de trouver la couleur de fond de teint parfait. Il s’agit bien de ça, dans le fond, identifier le ton de sa peau pour y appliquer le produit adéquat.

De l’importance du teint.

Le teint est une étape essentielle. En plus de corriger ce qu’il y a corriger, il ambiance et soutient l’ensemble du maquillage. Il peut, selon vos envies, se suffire à lui même. Les erreurs les plus flagrantes et les plus fréquentes sont d’ailleurs faites sur le teint. Un fard mal étalé passe encore, mais un fond de teint trop foncé…


Qu’est-ce qui influe la couleur de la peau ?

La couleur de notre peau, dans sa globalité, est le résultat d’un mélange entre trois éléments :
  1. La mélanine qui donne les nuances brunes
  2. La carotène qui donne les nuances oranges et jaunes
  3. L’hémoglobine qui donne les nuances rosées.
Les proportions sont différentes d'un individu à un autre. En fonction de la dominance d’un élément, la peau acquiert une pigmentation particulière qui définit le sous ton du teint.


Quel est le "sous ton" de sa peau ?

Le sous ton de la peau est fixe. Il est ancré génétiquement dans vos cellules et peu importe les variations de votre peau, il demeurera le même. Nous venons de voir que nous avons toutes une teinte dominante à l’intérieur de notre peau. S’il s’agit de la carotène, alors votre teint tire vers le jaune et par conséquent il est caractérisé comme un teint chaud. Un teint chaud a des nuances oranges, dorées et parfois cuivrés.



À l’inverse, si c’est l’hémoglobine qui prend le dessus, votre teint aura tendance a être plus rose et sera, en toute logique, froid. Un teint froid se reconnaît à ses nuances rouges, bleutés, violettes et parfois grises. Attention aux tons rouges par contre. Pendant longtemps, j'ai cru avoir le teint froid à cause de certaines de mes rougeurs sur mon visage. L'un ne suppose pas l'autre. Là est toute la difficulté...


Il arrive qu’un teint ne présente pas de sous tons visible, dans ce cas, il est dit neutre.


Comment déterminer le sous ton de sa peau ?

Plusieurs méthodes possibles pour répondre à cette question. Toutefois, pour bien faire les choses, assurez-vous d’être complètement démaquillée et exposée à une source lumineuse naturelle. Je sous entends par là, une observation à la lumière du jour, et en extérieur.

Observez l’intérieur de vos bras et votre cou. La peau y est plus fine et laisse plus facilement transparaître sa couleur. Pour une analyse rapide, regarder la couleur de vos veines. Par principe de complémentarité des couleurs, si elles apparaissent bleues/violettes, le "sous ton" de la peau est froid. Elles sont plutôt verdâtres ? Alors le "sous ton" est chaud. Toujours indécise ? Dans ce cas, il y présence des deux facteurs d'influence et le "sous ton" est neutre.

Quels bijoux vous vont le mieux ? Ornez votre cou ou poignet alternativement d’une pièce en or puis en argent. Dans la mesure du possible, choisissez un bijou imposant. Après quelques minutes d'observation minutieuse, un des deux métaux devraient ressortir plus que l'autre. C'est celui en or ? Le "sous ton" est chaud. En argent ? Sans suspens, le sous ton est froid.


Quelle est la teinte de sa peau ?

Chaque peau a une couleur visible et évidente : c’est la carnation. Contrairement au sous ton, la carnation est susceptible d’évoluer en fonction des saisons. Vous pouvez être pâle en hiver, mais bronzée en été, par exemple. C’est aussi quelque chose qui est bien plus simple à déterminer. Il suffit de regarder sa peau, et placer sa nuance sur un échéancier allant du très clair (ivoire) à très foncé (brun). Cette fois-ci, c’est la mélanine qui va décider de votre carnation. Les peaux pâles présentent un taux très faible de mélanine.

Ne vous faites pas avoir pour autant par des associations de facilité. Ce n’est pas car vous être claire de peau, que forcément, vous avez un teint froid. Moi là première, j’ai un teint d’albâtre mais un sous ton chaud. Il s'agit plutôt de combiner les trois éléments suscitées et analyser ce qui en résulte.


Dans la pratique…

La carnation : la couleur de la peau. Votre fond de teint doit se rapprocher au plus près de cette couleur pour se fondre naturellement à votre peau. Question de concordance… et d'esthétisme.
Le sous ton : le reflet de la peau. Votre fond de teint doit contenir les mêmes nuances pour sublimer votre peau. Un fond de teint rosé sur un peau jaune va paraître fade et terne. Question d’harmonie… et de d'esthétisme aussi.

N'hésitez pas à demander plusieurs avis auprès de maquilleuse ou esthéticienne. Partir en quête des produits pour le teint est une chose fort compliquée à mon sens puisque d'autres facteurs que le teint entre en jeu. Certes la couleur doit être bonne, mais la texture doit correspondre à votre type de peau et la couvrance à vos envies.


Et vous ? Un teint innocent de porcelaine ou chaleureux comme du caramel ?



Cosmétiquement vôtre,
Miko.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. J'adore ton article ! Tu m'as appris plein de choses :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie d'avoir plus t'apprendre deux ou trois petites choses sur le teint ! Ça sert toujours quand on cherche notre fond de teint… :p

      Supprimer