Comment bien choisir du fond de teint : texture et teinte selon sa peau

Le 7 mai 2014

Comment choisir son fond de teint selon son type de peau : texture, application, choix, teinte

Nostalgie de mes premiers pas en maquillage, le teint est certainement l’endroit où j’ai commis mes premières erreurs. Un amour tellement compliqué : de la parfaite harmonie aux matins galères; trouver la perle rare qui nous fait un teint de pêche est à présent à portée de toutes…


Quelle est la couvrance recherchée ?

Première chose à se demander : qu’attendez-vous de votre fond de teint. Selon vos besoins, vous n’utiliserez pas les mêmes textures et les mêmes composants.
LÉGÈRE, pour un teint naturel. Votre peau ne présente aucune imperfection et votre fond de teint vous sert de base pour le maquillage. Comme un voile léger sur la peau qui vient juste rehausser les couleurs du teint et donner bonne mine. Vous souhaitez juste corriger les rougeurs et unifier l’aspect de la peau.
MOYENNE, pour couvrir les rougeurs persistantes et les imperfections superficielles. Votre teint héberge quelques intrus qui laissent souvent des traces de leur passage. Sècheresse, acné, réactions cutanées, point noir, vous êtes soucieuse d’unifier votre teint changeant en masquant les imperfections tout en laissant les zones lisses naturelles.
TOTALE, pour camoufler les imperfections qui prennent trop de place. L’acné, particulière concerné ici, vient avec son lot de désagrément : cicatrice, croutes, boutons et grain de peau épais propice à des pores dilatés. Votre but est d’atténuer les rougeurs de vos boutons et les faire disparaître. Le fond de teint doit alors à la fois camoufler et aussi unifier votre teint pour un teint plus régulier.

Comment choisir son fond de teint selon son type de peau : texture, application, choix, teinte

Quel est mon type de peau ?

Le type de peau va définir la texture la plus adaptée pour vous. Si vous n'avez pas encore eu le temps de définir votre type de peau, c'est très simple et un article est déjà en ligne à ce propos.Certains marques déclinent leur gamme en fonction des types de peau. C’est un point à privilégier dans la mesure du possible.

> LES PEAUX MIXTE à GRASSES feront attention de prendre des fonds de teint sans huile.
> LES PEAUX SÈCHES privilégieront un produit hydratant et se tiendront éloignées des effets matifiants et des poudres en général.
> LES PEAUX SENSIBLES veilleront à ce que les ingrédients ne soient pas allergènes ou trop agressifs/riches, les parfums ajoutés aux produits par exemple.


La texture, critère pour un résultat optimal

Les FLUIDES/LIQUIDES pour les peaux grasses à sèches : ce sont les fonds de teint les plus répandus et les plus utilisés en raison de ses propriétés universelles. Ils ont la particularité d’être flexible sur le visage pour se fondre dans les plis et creux. Ils hydratent et lissent la peau et confèrent une couvrance modulable. Il permettra toujours d’unifier le teint et de travailler en transparence. Les fonds de teint fluides peuvent avoir multiples caractéristiques ; hydratant, lumineux, mat, …

Les STICKS pour tout le monde sauf les peaux grasses : ils sont très couvrants et conviennent bien aux peaux à rougeurs. L’application peut être locale afin de couvrir une zone en particulière. Sa formule demeure cependant trop riche pour être appliquée sur des peaux grasses.

Les POUDRES pour les peaux normales à mixtes : produit aérien, léger et souple qui donne des effets bonne mine et naturel pour un résultat quasi invisible si l’application est contrôlée. La couvrante est moyenne et convient très bien pour des peaux grasses grâce à leurs propriétés matifiantes. Les peaux sèches doivent se tenir le plus possible éloignées de ces textures là, au risque de voir leur type de peau aggravée.
Les COMPACTS : de nature plutôt épais ce sont eux qui vont unifier le teint avec un effet mat pour un maquillage soutenu. Mais surtout ce sont eux qui viennent à la rescousse lors des retouches en journée. Il faut alors distinguer deux types de fond de teint compacts : les poudres et les crèmes. Les compacts poudres ont une faible couvrance mais une bonne matité pour les peaux mixtes à grasses (la poudre à tendance à faire ressortir les peaux sèches) puisqu’il aide à contrôle la brillance. Les compacts crèmes, eux, sont pour tous les types de peaux mais surtout les mixtes à sèches.
Les CRÈMES, pour les peaux sèches : ils sont très hydratants avec un couvrance pouvant être totale. Ils restent cependant peu modulables sur la peau et demande un effort d'application. Ne convient pas aux peaux acnéiques car ils sont fortement enrichis en huile.
Les MOUSSES, pour les peaux mixtes à grasses : elles sont très légères pour une résultat naturel. Ces fonds de teint conviennent à toutes mais attention à la formulation de la mousse choisie qui peut contenir du silicone est donc obstruer la peau, résultat… bonjour les boutons ! Cette texture équilibre le type de peau en hydratant les zones sèches et absorbant l’excès de sébum sur la zone en T (front, nez, menton).

Comment choisir son fond de teint selon son type de peau : texture, application, choix, teinte

La teinte, critère pour un teint naturel

Critère impératif pour ne pas passer pour une carotte transgénique ou une malade chronique. L’objectif est de sublimer et rehausser le teint : il faut donc prendre des teintes complémentaires avec ses tons naturels. Un teint chaud prendra un fond de teint à la nuance chaude pour harmoniser sa couleur de base. Et inversement pour des teints froids. Si vous hésitez, voici des astuces pour déterminer la couleur de son teint.

Comment choisir son fond de teint selon son type de peau : texture, application, choix, teinte
Afin d’optimiser l’invisibilité du produit, le fond de teint doit être le plus proche de sa carnation. Il doit littéralement se fondre dans votre visage pour devenir votre seconde peau. Un teint réussi est un teint quasi-invisible. Dans le pire des cas, imaginons que votre teinte ne soit plus disponible. Même si je vous conseillerais de continuer vos recherches, optez pour une teinte un cran en dessous de votre peau. Il est toujours plus simple de réchauffer un fond de teint avec des produits que l’inverse.

Oubliez les clichés, et arrêtez de tester votre fond de teint sur le poignet : ce n’est pas le même type de peau, ni la même couleur. Il faut tester les fonds de teint sur la maxillaire de ses joues, directement sur le visage, là où il est destiné à être appliqué finalement. À défaut, le cou peut faire l’affaire. Si le fond de teint est trop foncé, le résultat est factice, s'il est trop clair, la couleur ne se mélange pas à la peau et la carnation ressort sous le fond de teint. Lorsque vous essayez les fonds de teint, comparez les sur votre peau en mettant deux ou plusieurs teintes à côté pour réellement voir la différence des rendus.

Comment choisir son fond de teint selon son type de peau : texture, application, choix, teinte


ET VOUS ? Quel est votre fond de teint favoris ?



Cosmétiquement vôtre,
Miko.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

0 commentaires