Bien choisir son autobronzant avant l'été

Le 4 juin 2014

Comment choisir son autobronzant pour être bronzée toute l'année : été, peau, texture, application, choix

Nous n’avons pas toute la chance d’avoir un teint halé naturel qui caramélise dès les premiers rayons de soleil. Les solutions de facilités sont parfois les mieux : autobronzer n’est pas tricher.

Qu’est-ce qu’un autobronzant ?

L’autobronzant est un produit qui donne l’illusion d’être plus ou moins (naturellement) bronzée. La peau se colore alors grâce à un agent actif, le DHA (DiHydroxyAcétone), sucre naturel issu du châtainger qui a la particularité d’interagir avec les cellules de l’épiderme.

Contrairement aux rayons du soleil, il agit uniquement sur la couche superficielle de la peau, d’où son effet temporaire. Attention, ne faites pas d’amalgame entre autobronzant et protection solaire ! Les autobronzants ne sont pas conçus pour protéger la peau des effets nocifs du soleil. L’usage d’un tel produit ne dispense donc pas de se protéger du soleil.

Que doit contenir un bon autobronzant ?

Pour être optimal, et surtout efficace, un autobronzant doit posséder certains composants élémentaires :
  1. Des agents bronzants (si si, j'vous assure !) dont la concentration varie entre 2% (pour les peaux claires) et 5% (pour les peaux mates) selon la teinte voulue.
  2. Des agents acidifiants comme l’acide citrique qui permet la mise en marche de la réaction entre le DHA et la peau. Pas de panique, il s’agit d’un acide que le corps lui même produit (mais en trop faible dose). Biodégradable, non toxique pour l’homme et son environnement.
  3. Des agents "tampon" qui neutralise le pH du produit que l’acide citrique fait balancer.
  4. Des agents vitaminés, et plus particulièrement la vitamine E, protection naturelle antioxydante contre les radicaux libres.
  5. Des agents hydratants pour nourrir la peau qui se dessèche par le processus de coloration de la peau. Veillez bien à avoir des ingrédients comme la glycérine ou l’acide hyaluronique pour vous assurer une peau velouté.
  6. Des agents nourrissants, au même titre que les agents hydratants, ceux ci, tels que des huiles, cires ou autre beurres végétaux, viennent renforcer les actions hydratantes.
  7. Et… des colorants font généralement parties de l’ensemble pour assurer des résultats immédiats ainsi que des parfums pour masquer l’odeur pas très plaisante du produit de base.
Surtout pas d’alcool ou d'huiles essentielles qui peuvent être, selon l’espèce, photosensibilisantes, c’est à dire sensible au soleil.

Comment choisir son autobronzant pour être bronzée toute l'année : été, peau, texture, application, choix

Quelle texture choisir pour son autobronzant ?

La texture ne se choisit pas en fonction de ses préférences mais selon la partie du corps que vous voulez faire bronzer. Souci de praticité évidemment mais également d’efficacité : une lotion pour le corps ne s’applique pas sur le visage, faites donc bien attention à vérifier cette indication sur l’emballage.

⤷ Les crèmes/laits : efficacité ! C’est sans doute la texture la plus répandue. Paradoxalement, son mode d’application pourtant simple est celui qui demande le plus d’expérience et de dextérité. Il est difficile de doser uniformément le produit sur tout le corps pour obtenir un hâle homogène. Son inconvénient majeur reste le temps que prend le produit a sécher, et donc le temps à prévoir à rester en sous vêtement à ne rien pouvoir faire.

⤷ Les sprays : praticité ! Uniformité et facilité sont les deux maîtres mots des sprays. En effet, il suffit de faire quelques vaporisations, d’étaler pour la forme et l’application est finie. Il sèche donc assez rapidement mais demande une minutie particulière pour n’oublier aucune zone.

Comment choisir son autobronzant pour être bronzée toute l'année : été, peau, texture, application, choix

⤷ Les brumes sèches : rapidité ! Idéales pour les débutantes, elles permettent une application automatique sans étaler le produit. Résultats, les zones les plus incongrues sont couvertes sans tâcher les mains. Il s'agit de la solution la plus rapide, quelques minutes suffisent mais n'appliquez pas le produit à la va vite au péril de l'uniformité de votre bronzage.

⤷ Les lingettes : commodité ! Elles se passent simplement sur la partie concernée comme n’importe quelle autre lingette. C’est plus une alternative de dernière minute qu’un réel mode d’autobronzage. Si elle devient vraiment utile pour faire une petite correction de teinte ou avoir un petit bronzage occasionnel, il faut investir un peu (beaucoup) pour avoir un vrai hâle quotidien. Ceci étant dit, elles offrent un hâle plutôt naturel en raison des quantités préposées.

⤷ Les gels : facilité ! C’est la solution de facilité par excellence pour un bronzage occasionnel. Il s’agit tout bêtement d’un fluide plus ou moins coloré qui colore la peau instantanément et s’en va sous la douche. Vous l’aurez compris, cette texture ne convient pas à celles qui souhaitent un résultat durable.

Comment choisir son autobronzant pour être bronzée toute l'année : été, peau, texture, application, choix


Quelle formule d’autobronzant choisir ?

Les autobronzants classiques permettent une bronzage durable et quasi immédiat. Les premiers effets sont visibles dès 3h après l’application et durent entre 5 et 7 jours. L’entretien n’est pas quotidien mais plutôt hebdomadaire pour avoir un joli hâle. Cette formule est recommandée pour celles qui ont déjà la peau un peu mate.

Les autobronzants progressifs, quant à eux, sont graduels. Beaucoup plus hydratants, il s’agit de lotions à passer quotidiennement pour voir des effets visibles après une semaine d’application. Cette formule est idéale pour les femmes à la carnation très claire en assurant un résultat beaucoup plus naturel et en adéquation avec leur couleur de peau. Il est également idéal pour garder bonne mine en hiver.

Quel autobronzant selon mon type de peau ?

Comment choisir son autobronzant pour être bronzée toute l'année : été, peau, texture, application, choix

Rien de déroge à cette règle, vraiment rien ! Pour des résultats optimaux et naturels, veillez à prendre des produits qui respectent la nature de votre peau. Les "brumes sèches" sèchent à l'air libre et tout ce qui sèche à l'air libre assèche la peau (fiouf, pas facile à prononcer cette phrase !). Seules peaux grasses, mixtes et normales peuvent se le permettre. Les peaux sèches, par contre, aiment bien les laits qui enrobent la peau. Le gel, quant à lui, est une texture fluide qu'aiment bien les peaux grasses. Enfin, les autobronzants accessibles en pharmacie sont hypoallergéniques et sans parfums…très bien pour les peaux sensibles.



ET VOUS ? Bronzage naturel ou avec un petit coup de pouce ?



Cosmétiquement vôtre,
Miko.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. Coucou ! J'aime vraiment ton article, tout y est très bien expliqué ! Je viens justement de recevoir un colis ce matin avec mon autobronzant St Moriz. Je vais bientôt en faire un article sur mon blog :)

    Sur ce, je te souhaite bonne continuation <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup ! J'ai toujours peur de ne pas être claire ou de vous perdre avec mes explications un peu longues ^^

      Je ne manquerai pas d'aller voir ta revue sur ton blog !

      Très bonne continuation à toi aussi <3

      Supprimer