Les 10 commandements du mascara : ce que vous ne savez pas

Le 29 juin 2014 ,

Mascara : ce qu'il faut savoir sur son choix et son application

Automatique, routinier, machinal, spontané, instinctif. Mettre du mascara est devenu un réflexe pour bons nombres d’entre nous. Pourtant, il demeure encore des choses à apprendre…

Choisir et appliquer son mascara n’a plus de secret pour vous, surtout si vous avez lu l’article précédent qui déblatère sur le sujet. Vérifiez votre maitrise de l’outil, connaissez-vous les 10 commandements du mascara ?

La conservation du mascara

1. La brosse tu nettoieras. Pour éviter les paquets récurrents, la surcharge de produit ou tout simplement par souci de propreté, désinfecter entièrement le manche et les picots du mascara est toujours une bonne chose.
2. Au tube bien fermé tu veilleras. L’air est irrévocablement le pire ennemi du mascara. Un mascara doit toujours être immédiatement refermé pour ne pas que le produit sèche sur la brosse et aille directement se déposer à l’intérieur du tube. Les grumeaux ainsi formés sont susceptibles de se retrouver sur vos cils…
3.  De « va et vient » jamais tu ne feras. LA chose à ne pas faire : pomper de l’air dans le tube. Une fois la brosse sortie, ne la remettait dans le tube que pour le fermer. Et si vous voulez plus de produit, pensez à tourner la brosse en la retirer de son tube pour charger les picots de mascara. Faire des appels d’air répétitifs sèche le produit de l’intérieur.

Une meilleure tenue du mascara

4. De la poudre libre entre deux couches tu mettras. Cette astuce est particulièrement réservée à celles qui veulent des cils plus fournis et plus compacts. La poudre va densifier la matière sur laquelle la seconde couche de mascara va adhérer et colorer. Oui, du rembourrage de cils en somme !
5. Les versions waterproof tu choisiras. En toute logique, la tenue sera bien meilleure. Il faut néanmoins faire très attention. Ces versions là de mascara sont très adhésives aux cellules du cil et le démaquillage peut être fastidieux. Tout particulièrement si vous frottez trop fort.

Mascara : ce qu'il faut savoir sur son choix et son application

Petit truc à savoir pour une application au top

6. Vers le bas ton regard se portera. Le regard j’ai dit, pas la tête. Il est inutile de se tordre le cou en deux comme nous pouvons parfois le faire. Le fait d’abaisser les cils permet à la brosse de pouvoir facilement se rapprocher le plus près possible des racines des cils sans risquer de se mettre un picot dans l’œil… Cela permet aussi d’éviter de se mettre du mascara sur le paupière puisque la brosse dispose d’un peu plus d’espace contrairement au premier cas de figure où les cils touchent quasiment la paupière fixe.
7. Tes yeux pendant quelques secondes tu ne cligneras. Pure logique à vrai dire, tant que le mascara n’est pas sec sur nos yeux, il est susceptible de transférer sur notre peau. Et en tant que touche finale à notre maquillage, il est très aisé de tâcher un fard à paupière dûment estompé. Je ne dis pas de rester immobile l’œil grand ouvert comme un poisson hors de l’eau, juste d’être précautionneuse. Comme lorsque notre vernis sèche…
8. En cas de raté, d’un coton tige tu te muniras. Dixit le commandement supérieur, le mascara avant, pendant et après son application peut rapidement dérapé. Vous avez plusieurs options, soit vous êtes ultra réactives et vous mettez immédiatement votre doigt sur la tâche. Sans bouger votre doigt, vous effectuez des pressions répétitives exactement au même endroit pour retirer le mascara grâce à la chaleur de la peau. Soit vous n’avez pas vu la tâche et attendez qu’elle sèche intégralement. Avec un peu de chance vou saurez juste à gratter délicatement pour retirer le noir. Auquel cas, sortez votre coton tige de précision avec un peu de démaquillant. N’imbibez pas trop le coton au risque que cela se diffuse sur le maquillage déjà en place.

Mascara : ce qu'il faut savoir sur son choix et son application

9. Un mouchoir entre les cils tu mettras. Cela arrive, nous voulons des cils à provoquer un mistral alors nous avons la main un peu lourde. Et cela peut gêner le regard surtout si vous avez des lunettes. La meilleure astuce que je connaisse est de placer un mouchoir entre vos cils et de battre frénétiquement de la paupière avant que le mascara sèche. Cela évite de tout recommencer…
10. Quelques secondes toujours avant la seconde couche tu attendras. Deux sons de cloche ici : la seconde couche se fait quand le mascara est totalement sec. Non, voyons, quand il est humide. Personnellement je pense que ça dépend beaucoup de la brosse et de la manière dont vous appliquez la chose. Attendre que le mascara sèche épaissit les cils mais gare aux pattes d’araignée. Une chose est sûre, attendez un peu avant le second passage histoire d’éviter que la nouvelle application ne fasse que remplacer la première à peine en place. Pour ma part, si je rapplique une seconde couche, ce qui est rare, je me concentre sur les pointes pour garde la définition en racine et ne pas alourdir mon regard.

Regard félin intense, charbonneux ou discret, le mascara n'a rien d'anodin dans le rituel du maquillage ;)


Et vous ? Mascara subtil ou prononcé ?



Cosmétiquement vôtre,
Miko

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. Mais quel bien joli blog :) Merci pour cette article très utile :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir :D Merci beaucoup pour ton commentaire et tes gentils mots !

      A très vite :p

      Supprimer