Choisir ses collants selon la morphologie de ses jambes

Le 8 oct. 2014

Comment choisir ses collants : jambe, morphologie, matière

Qu’est-ce que j’ai pu détester les collants ! En hiver comme pendant mes cours de danse. Et pourtant, aujourd’hui, ils ont gagné l'éternelle grâce de mes jambes…

Nous avons toutes, à un moment ou un autre de notre enfance, eut été obligées, que dis-je contraintes, de porter ces collants que nous n’apprécions guère : ça pique, ça gratte, ça colle et ça se troue si facilement qu’il était impossible de jouer avec le chien. Ce temps là est résolu, il est temps d'apprendre à aimer ces magiques inventions de l'industrie du textile !

Quels sont les avantages de porter des collants ?

Les collants, dans toutes leurs dimensions, sont considérés comme de la lingerie, ils bénéficient donc de tous les avantages que cette catégorie peut avoir.
> Le collant féminise la silhouette.
> Le collant galbe, affine et structure la jambe.
> Le collant complète une tenue.

Sans oublier son principal avantage : le collant est intemporel ! Il traverse les saisons et transforme les tenues. Il rend possible de continuer à porter cette superbe jupe d’été en hiver, il permet de continuer à sortir nos gambettes en automne après des mois à avoir oublier le pantalon.

Je vous vois venir avec le côté pratique, le collant, certes, beau, pratique et esthétique, mais aussi super bonne solution quand nous ne sommes pas épilées mais que l’on veut mettre une jupe. Hmm, sachez que nos poils sont vraiment vicieux et que la plupart passent à travers les mailles, surtout si le collant n’est pas de bonne qualité. D’autant plus que cela réduit le choix du collant à ceux opaques, car les faibles deniers laissent apercevoir la peau…

Comment choisir ses collants : jambe, morphologie, matière
Comment choisir ses collants : jambe, morphologie, matière

La morphologie de la jambe et les collants

Vous ne croyez quand même que les collants, ces petits bouts de tissus si fragiles, allaient échapper à la loi absolue de la morphologie ?

Si vous êtes rondes, une morphologie O…

Vous souhaitez amincir vos jambes ? Tenez vous à l’écart des matières brillantes, scintillantes, clinquantes. En plus d’attirer les pies, cela augmente les volumes par effet d’optique. Les motifs ne sont pas à proscrire, sauf les résilles évidemment, pour peu qu’ils soient de taille assez notables et dont les couleurs ne s’opposent pas. Les collants à petits carreaux noirs et blancs ne sont donc pas pour vous. Vous, vous allez vous dirigez vers des textures mates. Si vous optez pour du uni, la couleur devra être sombre et opaque.

Si vous êtes les hanches développées, une morphologie A...

Vous souhaitez affiner vos cuisses ? Certes vous pourrez opter pour le mat uni opaque, comme la morphologie précédente. Mais sans être aussi radicale, toutes les couleurs sombres, peu importe leur opacité, auront cet effet.

Si vous avez les jambes fines, une morphologie X, 8 ou V…

Méfiez vous du fameux collant noir. Cette couleur est la plus propice à créer des ombres prononcées, il va donc suivre le moindre contour de vos jambes, galbant muscles et os. Alors si vous cherchez à flouer ou adoucir les traits « drastiques » de vos jambes, dirigez vous vers des collants gris foncé plutôt.


Quel deniers choisir pour ses collants ?

Le denier sert initialement à mesurer la résistante du collant par rapport à sa masse comprise entre 5 et 120. En pratique, ils nous servent surtout à choisir le degré d’opacité que nous souhaitons et donc, par conséquent, à varier sur la transparence du tissu.

Comment choisir ses collants : jambe, morphologie, matière, deniers> MOINS DE 5 : finesse, légèreté, discrétion. L'allure est naturelle et parfaite pour des soirées habillées.
> ENTRE 10 ET 20 : finesse et transparence. Il colore à peine la peu mais la galbe à souhait en l'uniformisant. C'est LE collant de la vie quotidienne de la femme active.
> ENTRE 20 ET 40 : l'intermédiaire de la semi transparence. Epais sans trop l'être, coloration modérée et une texture qui réchauffe légèrement la jambe. N'hésitez plus, il s'agit de l'idéal pour la mi-saison.
> ENTRE 40 ET 70 : opacité et légèreté. Oui oui, le collant est certes épais, plus chaud et ne laisse plus voir la couleur de la peau, il reste léger dans sa texture le rendant parfait pour l'automne et ses matières encore fluides et nostalgiques de l'été.
> ENTRE 70 ET 100 : opacité hivernale. La peau est à l'abris des agressions extérieures avec ce collant épais, opaque et chaud. Il se marie vraiment bien avec matières plus lourdes de l'hiver.
> PLUS DE 100 : plus rien ! Nous ne voyons plus rien derrière cette maille ferme ultra opaque et chaude.

Pour plus d'astuces :
 Bien choisir la matière de ses collants
 Bien choisir ses collants : taille et entretien


ET VOUS ? Collant opaque ou transparent ?

Débat : pour ou contre le collant chair ?


Cosmétiquement vôtre,
Miko.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

4 commentaires

  1. Wahou super article ! Très intéressant et très complet ! Moi j'aime porter des collants de 50 deniers. Je trouve qu'ils sont opaque juste ce qu'il faut et en plus et ils ne s’effilent pas :)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens justement j'ai craqué sur un collant bordeaux de 50 deniers il n'y a pas longtemps, c'est mon chouchou pour la saison :p

      Niveau résistance, il n'y a pas photo avec eux !

      Bisous et merci <3

      Supprimer
  2. Merci pour ces conseils d'achat!c'est très intéressant. De plus ça tombe bien puisque j'ai l'intention d'acheter un collant la semaine prochaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça tombait à pic alors, tu sais tout ce qu'il te faut pour acheter tes collants maintenant :P

      Merci à toi pour ton passage ici ! Bon shopping et à bientôt :)

      Supprimer