Choisir ses collants : taille, entretien et zéro maille

Le 12 oct. 2014

Comment choisir ses collants : jambe, morphologie, matière, denier

Depuis notre enfance, les collants suivent nos moindres mouvements, s’accordent à toutes nos tenues et voient défiler les saisons comme les motifs depuis nos jambes.

Quelle taille de collant choisir ?

Les collants trop grands, comme trop petits, sont vite reconnaissables par la gène qu’ils occasionnent. Un collant trop grand, devra être remis en place sans cesse, il fera des plis sur les genoux et chevilles. À l’inverse, un collant trop petit n’atteindra pas votre bassin et vous empêchera de bouger, pire, se déchira au moindre geste. Un collant à sa taille est un collant dont le gousset se place naturellement à l’entrejambe sans résistance dès son "installation".

Comment choisir ses collants : jambe, morphologie, matière, denier


Comment mettre ses collants sans les mailler ?

Pour éviter l’accident matinal qui, en plus de nous mettre en retard, va nous énerver pour le reste de la journée, voici de quoi vous faciliter la tâche quand vient l’heure d’enfiler ses collants.
  1. Si vous avez des ongles assassins mettez des gants pour prévenir de la maille.
  2. Ramassez une jambe dans une poignée de main comme une chaussette.
  3. Passez le pied et enfilez le jusqu’au genoux. Veillez à exercer une petite pression sur le collant dès le début pour ne pas avoir à le remonter par la suite pour finir sa mise en place.
  4. Ramassez la deuxième jambe et passez l’autre pied. Libérez progressivement la matière pour arriver jusqu’au genoux.
  5. Une fois au même niveau, déroulez le collant sur l’intégralité des jambes en alternant une jambe puis l’autre pour que le collant ne se déforme pas et soit placé dans le même axe.
Si vous avez bien fait votre travail, le gousset se place automatiquement et le collant est à la bonne taille. Si vous n’avez pas bien fait les choses, le collant ne monte pas jusqu’en haut et vous devez tirer la matière depuis les pieds (et c’est là que les mailles arrivent généralement) mais "délicatesse est mère de sureté", c'est bien connu. Pincez le collant avec le coussinet de vos doigts et remonter le tout en utilisant votre pouce et l’index. N’utilisez pas vos ongles, ni toute votre main. Il faut minimiser les contacts à ce stade.

Comment choisir ses collants : jambe, morphologie, matière, denier
Comment choisir ses collants : jambe, morphologie, matière, denier

Comment garder un collant plus longtemps

Car vous n'avez pas lu tout ça pour avoir des collants à usage unique, surtout si vous y mettez le prix.

Un collant est de la lingerie, il doit être évidemment laver en bonnes et dues formes après chaque utilisation. Pour garder tous les éclats et les conserver plus longtemps, laver les à mains en séparant les couleurs dans une eau tiède et savonneuse. L’astuce est de les faire sécher à plat pour éviter que le poids de l’eau ne détende prématurément le tissu.

Si vous n’avez ni le temps ni l’envie, un collant peu résister sans grande peine au lavage en machine à condition qu’il soit placé dans un filet pour ne pas être en lien direct avec le tambour, fermeture éclair et autres boutons.

Mais il faut quand même faire attention en journée, méfiez vous des portières de voiture, de vos talons quand vous croisez les jambes, de vos bijoux et bagues lorsque vous êtes assises.

Malheur, vous venez de vous accrochez à quelques minutes de votre réunion. Pas de panique, un peu de vernis transparent sur l'accro retiendra la maille de défiler pour assurer le reste de la journée.


En bref pour bien choisir ses collants

En quelques mots, choisissez des collants de qualité, qui correspondent à votre taille et morphologie. Le reste est une question de style. Je vous fait confiance pour ça, je sais que vous avez bon gout, vous ne seriez pas là sinon (et un bouquet en l'air pour Miko :p)

Comment choisir ses collants : jambe, morphologie, matière, denier



ET VOUS ? Quels sont vos collants favoris ?

J’ose même demander : pour ou contre le collant chair ?


Pour plus d'astuces :
Bien choisir la matière de ses collants
Bien choisir ses collants selon sa morphologie

Cosmétiquement vôtre,
Miko.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

4 commentaires

  1. Wahou, quel article ! Tu peux être fière de ton travail ! J'ai tout lu, c'était instructif, intéressant, bref de qualité ! Pour parler du cas du collant chair, il est dangereux car mémérisant mais pourtant je le porte parfois car je trouve que certaines jupes ou chaussures de couleurs clairs ne se marient pas avec un collant sombre.

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'autant plus fière que je lis ce genre de commentaire :P

      J'en porte aussi, par rapport au temps. Je ne sais pas pourquoi mais, à la mi saison, en ce moment par exemple, c'est l'été indien, il fait encore beau, le soleil est là mais parfois les températures ne permettent pas de sortir les jambes à l'air et je trouve ça triste de devoir mettre un collant sombre si tôt dans l'automne :P

      Supprimer
  2. angie la debrouillarde2 septembre 2015 à 19:44

    Bravo tu as réussi à me faire adorer un article sur les collants. Perso j'adore en porter. Surtout en automne avec de jolie petite robe ou une jolie jupe chaude.
    Un intemporel.
    Hum le collant chair, perso je ne suis pas fana. Meme si quand on a des gambettes pas jolie jolie c'est tous de même un gros plus. Mais pour un effet naturel je le trouve moyen. En effet on le remarque bien vite.

    Bisous à toi.

    Ps. Je pars découvrir la suite de ton blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un plaisir si j'ai réussi à te faire aimer cet article :P Tellement de possibilité avec les collants en automne. J'aimerais en avoir de toutes les couleurs pour égayer cette saison un peu ahah.

      C'est vrai qu'il faut faire très attention à la couleur et l'effet pour justement éviter cet effet absolument pas naturel. Trouver un collant chair est encore plus dur que trouver un collant de couleur. J'avais la perle rare, mais j'ai aussi des ongles… SNIF !

      Énormes bisous à toi aussi, en espérant que le reste du blog te plaise également :D

      Supprimer