De bonnes habitudes alimentaires : s'y mettre vraiment

Le 4 oct. 2014

Adopter de bonnes habitudes alimentaires simplement et facilement pour se créer un rythme de vie sain sans régime

À partir de lundi je commence. Non pas celui là, c'est l'anniversaire de la voisine. Et les fêtes de fins d'année arrivent. L'an prochain, aucune doute, je m'y mets vraiment ! Et je ne craque pas cette fois...

Partir d’une bonne résolution est une bonne chose. Cela prouve que vous avez l'idée, la naissance d'une motivation et quelque peu besoin de changement. S'y tenir est une tout autre histoire. La manière la plus simple d'y parvenir est de de se créer une routine quotidienne. L'objectif est que vos nouvelles aspirations de vie deviennent des habitudes qui ont une place à part entière dans votre emploi du temps.

Volonté et motivation

Plus facile à dire qu’à faire ! Partout, je vois qu’il n’est question que de motivation, de se fixer des objectifs à sa hauteur et tout va bien dans le meilleur des mondes. Si seulement… J’ai essayé à plusieurs reprises de mieux manger. Ça n’a pris qu’une seule fois mais ce fut la bonne !

Vous ne tiendrez pas votre nouveau rythme de vie, qui va, par définition, bousculer vos habitudes, si vous n’êtes pas intimement convaincue de changer. Il faut le déclic, peu importe sa nature. C’est nécessaire : un choc, une expérience, une remarque. Trouvez votre déclic. Sans quoi, vous n’aurez pas cette chose à laquelle vous accrocher pour vous forger le mental qui va vous permettre de réussir.

Perdre du poids ou se tonifier sont des raisons honorables mais sont-elles suffisantes pour vous ? Pour ma part, ce fut mon déménagement. Il a bien fallu que je fasse mes courses toute seule si je voulais manger. Moi et moi. Personne d’autre dans ce frigo. Personne à blâmer, pas d’excuse et aucune raison de se laisser aller.

Adopter de bonnes habitudes alimentaires simplement et facilement pour se créer un rythme de vie sain sans régime


La répétition

Notre corps est un peu comme un enfant têtu qui n’écoute rien : il apprend uniquement par la force de la répétition. Faire et refaire le même geste va devenir pour lui de plus en plus facile. Il va commencer à comprendre, à l’intégrer puis à former des habitudes, des réflexes et des automatismes. Résultats, au bout d’un certain, ce geste douloureux de vos débuts n’est qu’une banalité pour lui.

Le rythme est donc très important. Voyez ça comme un rituel ou un apprentissage rudimentaire. Certes votre cerveau orchestre tout votre corps, mais il a besoin d’indicateur pour comprendre ce qui se passe et ce qui va changer pour lui. Que ce soit manger un fruit, cuisiner, prendre le temps à table, ceux sont des choses qui doivent être reproduites à maintes reprises pour que de nouvelles pratiques se développent sur cette base. En peu de temps vous verrez que votre manière de procéder va changer. Qui aurez cru que je me baladerais avec envie au rayon fruit ?


Se trouver un cycle vertueux

Il est toujours plus simple de profiter d'un changement de contexte pour changer ses habitudes. Je trouve que le nouvel an n’a pas assez de changement significatif pour permettre de réellement mettre en place des modifications de rythme de vie. Oui, nous passons à l’année d’après mais est-ce que ça change votre quotidien ? Pas vraiment…

J’ai toujours profité de mes rentrées scolaires pour mettre en pratique les bonnes résolutions. Je change d’école, je change d’appartement et généralement je change de ville. Pourquoi ne pas en profiter pour changer le reste ? Quitte à adopter une nouveau rythme, c’est le moment parfait…

Adopter de bonnes habitudes alimentaires simplement et facilement pour se créer un rythme de vie sain sans régime

La rigueur, toujours la rigueur

Adopter de bonnes habitudes alimentaires simplement et facilement pour se créer un rythme de vie sain sans régime
Changer ne se fait pas du jour au lendemain. Certaines choses ne changent d’ailleurs jamais. Il est prouvé qu’il faut environ deux mois pour que le corps se rende compte de la modification des habitudes, les comprenne puis les intègre à son cycle naturel. Deux mois pendant lesquels cela sera à vous de fournir les efforts nécessaires. À savoir qu’il est plus simple d’intégrer une nouvelle habitude alimentaire, manger un fruit alors que vous ne preniez jamais de dessert par exemple, plutôt que de modifier ses anciennes, remplacer votre gâteau par le dit fruit pour reprendre le même exemple.


Retrouvez l’intégralité du dossier sur les bonnes habitudes alimentaires pour des informations complémentaires :
⤷ Bonnes habitudes alimentaires : les bases
⤷ Bonnes habitudes alimentaires : ce qu’il faut éviter
⤷ Bonnes habitudes alimentaires : mon avis


ET VOUS, vous en pensez quoi ?

Vivre pour manger ou manger pour vivre ? Vous avez trois heures...


Cosmétiquement vôtre,
Miko.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. Mais tu excelles dans tous les sujets !! Bravo ! Tu m'as tenu compagnie ce midi alors que je déjeunais seule dans une boulangerie entre deux réunions !

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si seulement :D Je suis juste un peu curieuse et je me documente beaucoup. C'est un sujet qui m'intéresse et je trouve qu'il a trop de "non dit" et de "trop dit", surtout de nos jours. Je me suis renseignée directement auprès de nutritionnistes pour ne pas être influencée par les infos et les intox du web. L'avantage d'avoir une maman qui travaille en milieu hospitalier :)

      J'espère avoir été de bonne compagnie en tout cas, et que ton repas était bon :D

      Supprimer