Le guide beauté de Bobbi Brown, mon avis

Le 5 nov. 2014 ,


Le parfait guide pour débuter en maquillage. Le B.A BA, la base de la base, les fondations en la matière. Mine d’or aux milles photographies et astuces pratiques, certes, mais vaut-il son coût d’achat ?

Qui est Bobbi Brown

Si vous ne connaissez pas le personnage qu’est la célèbre maquilleuse professionnelle, vous connaissez, au moins de nom, sa marque de maquillage éponyme.

Pour la petite histoire, Bobbi Brown est diplômée en art du maquillage théâtral et commence sa carrière d’artiste maquilleuse en 1980 à New York. Elle se fait un nom en allant contre les modes contemporaines et prime l’utilisation de tons neutres. La marque en elle-même nait avec une ligne de rouge à lèvres en 1990.

Vingt ans plus tard, ce sont des magasins, des écoles de maquillages et … des guides et manuels qui portent à son nom ! Sur les plusieurs livres qu’elle a signé de sa plume, nous allons aujourd’hui nous intéresser au plus connu, le « Make Up Manual ».


Quel est le contenu du livre ?

Les thématiques abordées dans ce livre sont très générales et englobent, au fil des douze chapitres, les grands aspects du soin de la peau et du maquillage en tout genre. Tout y passe des pinceaux, à l’hygiène de la peau au maquillage des yeux, teint et lèvres. Chaque étape est dûment illustrée et détaillée.

Je ne vous parlerais que très brièvement de la section artistique, en fin d’œuvre, qui s’adresse plus aux professionnelles du métier. Sachez qu’en tant que bloggeuse, il y a un intéressant chapitre sur la photographie et les spécificités de ces maquillages.

Quel est l’intérêt de ce livre ?

La plupart du temps, je reproche aux guides de maquillage soit leur manque de pratique présentant uniquement des méthodes abstraites, soit un attrait pour l’art et l’esthétisme avec des looks en pleine page à reproduire ; certes bien réalisés, mais toujours sans information concrète au quotidien.

Je recherchais de la pratique et des lnformations utiles à mettre en œuvre dans mes routines quotidiennes. Ce guide est écrit par une professionnelle qui sait parler de son métier en le rendant accessible à travers un vocabulaire simple et des astuces opérationnelles qui s’inscrivent dans notre vie de tous les jours. Là est, selon moi, tout l’intérêt de ce guide qui, pour la peine, porte bien son nom.


Make Up Manuel, le guide pour toutes ?

Toutes. C’est ce que prône et promet ce livre dès les premières lettres de la première de couverture.

La différence culturelle, ethnique et de peau est plutôt bien respectée. Quand à celle de l’expérience, les divergences commencent ici. L’auteure affirment toucher « les débutantes aux professionnelles ». La débutante qui tâtonne et commence à s’intéresser au monde de la beauté y trouvera clairement son compte. Elle y apprendra d’entrée de jeu les bons gestes de manière ludique et structurée.

L’amatrice de maquillage connaitra déjà la plupart du contenu théorique de ce livre. Du moins, celui qui concerna son type de peau. Là où la connaisseuse trouvera son intérêt c’est dans les astuces pratiques, les détails de perfectionnement et toutes les bonnes idées pour rattraper les maladresses du quotidien. En se penchant sérieusement à l’intérieur du bouquin, elle approfondira ses connaissances pour rendre efficiente ses compétences.

Quant à la professionnelle, la catégorie fait débat. Je suis d’accord que ce livre ne va absolument rien apprendre à la maquilleuse qui a 30 ans de bagage dans le métier. Pour autant, je pense que ça peut toujours être utile à la maquilleuse fraîchement diplômée, qui cherche à se lancer. Toute la dernière partie du livre lui est consacrée.


Comment profiter au maximum de la lecture ?

Ce livre n’a aucune chronologie et encore moins de profondeur vis à vis d’une quelconque réflexion. Il s’agit d’un concentré d’informations théoriques et pratiques à feuilleter au fil de ses propres interrogations. Si vous avez une hésitation sur votre blush ou un problème avec votre fond de teint, un saut au chapitre respectif et voilà.

Tout est fait pour fluidifier la lecture et avoir un accès rapide à l’info que l’on cherche. Pas de pavé (prend exemple Miko !), mais des petits paragraphes espacés et colorés où la primeur est donnée aux illustrations. Les photos sont d’une rare beauté, tant en matière de qualité que de prise de vue des produits. On se croirait presque en studio. Et celles qui reprochent à l'auteure de n'introduire que des produits de sa propre marque, je pense que nous ferions toutes pareil, en définitive. Pourquoi photographier le blush de la marque voisine dans un ouvrage qui porte le nom de sa propre marque ?


Le livre de trop ?

Sixième volet d’une collection similaire, Bobbi Brown est connue pour ses nombreux guides jugés parfois identiques. Je n’ai pas lu les éditions précédentes, je ne pourrais donc pas vous dire s’il s’agit d’un plat copié coller. Très honnêtement, vu le détail des catégories, je vois pas ce que l’auteure a pu rajouter dans les quatre livres qui suivent celui-ci.

Pour donner un peu plus de profondeur à cette revue, j’ai répertorié les principales critiques concernant ce livre :
  1. Des parties inutiles : certes dormir et se laver le visage sont des choses évidentes mais une piqure de rappel ne fait jamais de mal. La plupart du contenu est logique, allant de l’hydratation à l’adéquation des produits ; toutefois, ces gestes sont parfois erronés tellement ils sont tombés dans la répétition. Pas si inutile que ça donc selon moi. Vu que je suis un peu la même dynamique avec mes articles, je ne vais pas vous dire le contraire.
  2. Rien de nouveau sous le soleil. À l’heure du numérique, ce livre ne vous apprendra rien qui n’est pas déjà en ligne. Il vous propose juste de réunir pour vous un ensemble de connaissances. Il en va d’une question de préférence entre les divers formats aujourd’hui disponibles.
  3. Pas assez de profondeur ? Pour une fille qui aime l’exhaustivité, cela ne m’a pas choqué. Les sujets ne vont pas survolés et je les trouve, personnellement, plutôt bien traités.
  4. Trop cher pour ce que c’est. Pas mal jugent ce livre plus esthétique que pratique. Il est vrai que les photos ont une place très prenante, que les textes sont écrits groooooos, très grooos et que parfois une seule idée s’étale sur toute la page pour combler un peu. Je reconnais également qu’une fois que vous avez intégrée les infos, le livre perd de la valeur. D’où l’intérêt de vous interroger en premier lieu sur votre potentielle utilisation.



En bref, que vaut Make Up Manuel ?

Vous l’aurez compris, personnellement j’adhère à ce livre. L’auteure a une grande légitimité et le contenu est réellement utile. Beau et accessible à toutes les curieuses, il sera se dévoiler à la lecture d’un œil un minimum intéressé et engagé dans la beauté pour lui apporter une vue d’ensemble.

La philosophie de Bobbi Brown est un plus qui fait du bien à entendre : du maquillage oui, mais pas à outrance. Son but est d’embellir la femme, non la cacher.

À environ 15€ pour la version souple, je ne trouve pas ça excessivement onéreux, que l’on aime ou pas le livre. Il reste pratique, j’y reviens de temps en temps pour écrire mes articles. À mon avis, ce livre s’adresse spécialement aux filles qui se maquillent déjà et qui cherchent à professionnaliser leurs gestes. Il s’agit d’une référence que j’ai apprécié et que je considère toujours comme l’un des guides incontournables.


ET VOUS ? Vous avez lu ce livre ?



Cosmétiquement vôtre,
Miko.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

8 commentaires

  1. Justement, j'avais repéré ce livre il y a quelques mois, et c'est mon cadeau de noël ;)
    J'ai hâte de pouvoir le lire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bientôt, bientôt ! Tu me diras ce que tu en as pensé :P

      Supprimer
  2. J'irai le lire à la Fnac :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autre solution tout à fait acceptable ^^ Qui ne l'a pas fait hein ;)

      Supprimer
  3. Merci pour cette revue très claire et argumentée. Bien que j'aime d'amour les livres, j'ai dû mal avec ce genre de livres qui délivrent des informations trouvables sur le net. J'aime lire des essais sur la beauté mais ce genre de guide me semble (je peux me tromper) manquer de profondeur.

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont les principales remarques que j'ai trouvé en feuilletant les avis des lectrices. Ce n'est pas du tout le même genre qu'un essai, ça c'est clair et net. Comme son nom l'indique, c'est un manuel, presque scolaire, des techniques de maquillage comme on peut en trouver dans toutes les disciplines.

      Si tu cherches la réflexion, le point de vue, l'argumentation c'est pas vraiment le livre que je conseille en premier ^^

      Là, c'est "juste" de l'info pratique, illustrée et simplifiée en ce sens je comprends que ça puisse manquer de profondeur dans la signification même du contenu. Après ça reste complet dans les informations que ça avance.

      Bisous à toi :P

      Supprimer
  4. Ça ferait un joli cadeau de Noël ! Je pense que si on a les éditions précédentes c'est peut être pas utile d'avoir celui-ci mais moi j'en possède aucun et j'adorerais avoir ce joli guide de beauté !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas les éditions précédentes, du coup, j'ai pu pleinement profiter de ce numéro :P

      C'est une belle référence, qui sait, peut être que le Père Noël va t'entendre…

      Bisous !

      Supprimer