Des stéréotypes de la blogueuse beauté

Le 1 avr. 2015

Les stéréotypes de la blogueuse beauté

Barbie, chômeuse, superficielle : des stéréotypes, aux clichées en passant par les idées reçues, rien n’épargne celle (ou celui) qui ose porter l'étiquette de blogueuse. Aujourd’hui je dis NON !

Les stéréotypes. À lui seul ce mot mérite tout un essai. Notion complexe, bien souvent péjorative, mais qui demeure passionnante dans son symbolisme et sa place dans le fonctionnement des sociétés. Pour faire court, un stéréotype est une représentation mentale établie et partagée par tout un ensemble de personnes sur les caractéristiques et comportements attendues d’un autre groupe. Si ces stéréotypes en viennent à influer vos agissements envers certaines personnes, il s’agit de discrimination.

Avant propos, mettons-nous d’accord

Afin que mes propos ne soient pas mal interprétés, j’aimerais clarifier que je me base uniquement sur mon expérience personnelle et les remarques qui m’on été faites, je ne vise personne et les propos suivant n’incluent que mon avis. Par facilité, sachez que le « nous » renvoie aux blogueuses en général et le « vous » aux personnes les accusant et non pas à vous, lecteurs et lectrices adoré(e)s.

Ces filles sont tellement futiles et superficielles

Je parle maquillage et collants à longueur d'article sur mon blog. Je suis donc une fille futile bornée d'un esprit superficiel. CQFD. J'aimerais bien savoir si vous caractérisez également de superficiel le travail des maquilleuses, esthéticiennes et des coiffeuses qui perlent nos rues...

Le maquillage est trop souvent dissocié de la "beauté" en tant que partie ultérieure accessoire. Pourtant, il fait partie intégrante du secteur de la cosmétique à côté des soins (les gels douches compris) et la parfumerie. Il s'agit d'un tout, d'un ensemble qui considère à échelle égale le fait de se mettre du rouge à lèvres et de se doucher. Que je sache, se doucher n’a rien de futil.

" Tu te maquilles et ensuite tu l'expliques à des filles c'est ça ? " Affirmatif. Et cela est autant légitime qu'un blog de cuisine, de bricolage, de sport ou de jeux vidéo. Je trouve cela assez hypocrite à vrai dire, ce rabaissement systématique de la blogueuse beauté. La fille qui se maquille est qualifiée de superficielle, mais celle qui s'en fiche de négligemment pas assez féminine. Si la femme ne porte pas de jupe, c'est un garçon manqué, si elle en porte, c'est une poupée barbie.

Pourquoi toujours voir le maquillage comme futile sous prétexte qu'il s'enlève à la fin de la journée ? "Rien de vital, c'est superflu !". Qu'en est t-il de l'art du maquillage ? De la créativité ? De la mise en éveil de notre imagination ? C'est à croire qu'il nous faut une excuse, une utilité concrète et réelle pour bloguer. Pire, un sujet dit de "sérieux". À ce compte là, seuls les blogs d'actualité seraient légitimes. Mais quand vient le JT, même ce dernier est relayé au rang de futile.

Les stéréotypes de la blogueuse beauté

J'aimerais rappeler qu'un blog est la production personnelle (et j'insiste sur le terme) d'un internaute à propos d'un sujet. PER-SON-NEL. Qualifier un blog de futile, c'est remettre en question toute la personnalité de son auteur. Nous n'avons pas la prétention d'oeuvrer pour le bien général, nous partageons juste notre quotidien. Cela ne fait de mal à personne. Au lieu de nous demander pourquoi nous faisons cela, demandez-vous plutôt pourquoi vous ressentez le besoin de détruire verbalement nos réalisations ? Surtout, pourquoi ne pas nous encourager dans notre élan d'ouverture au monde et à autrui ? Cela ne vous ferez certainement aucun mal.

Mon avis ? Ces personnes sont "envieuses". Le fait de voir une personne active dans un projet, qui a des idées, qui les concrétisent et les assument les ramène à leur condition de vie où la critique est le seul échappatoire.

Quelle est la différence entre passer son temps libre à lire ou à se maquiller, pour le plaisir de créer et ensuite de partager ? "Oui, mais le livre est un outil culturel !" Il l'est en effet si vous lisez un classique ou un essai qui vous apporte de la culture. Qu'en est-il de tous ces autres livres de divertissement ? Ils sont là pour notre divertissement car nous aimons l'univers dans lequel ils nous transportent. Le maquillage est là pour la même raison. Ça ne vous a jamais traversé l’esprit que le maquillage puisse être utile à certaines filles ? Qu’il puisse apporter confiance et fierté ?

Les stéréotypes de la blogueuse beauté

Et sinon, tu fais quoi de tes journées ?

Non seulement tu ne fais rien de tes journées mais en plus les seules choses que tu entreprends sont d’une facilité infantile. Ou pas. Si cela est si facile de parler de maquillage sur un blog, pourquoi ne vous essayez-vous à l'exercice ? "J'ai un travail à temps plein mademoiselle ! ".

J'oubliais, en plus de son manque de culture, la blogueuse se prédestine à une brillante carrière de mère au foyer ou chômeuse. Pas de chance, je suis étudiante. Une étudiante occupée ET ambitieuse, comme quoi on peut concilier les deux. Un blog, n'est pas l'activité d'une femme qui n'a rien d'autre à faire et qui pianote par défaut.

Un blog est un travail quotidien de longue haleine qui demande des heures d'investissement. Pour un article publié sur ce blog, il faut compter en tout minimum 3 jours de travail de la rédaction à la mise en ligne. Savez-vous prendre des photos ? Savez-vous retoucher des photos ? Connaissez-vous le monde numérique ? Avez-vous des notions de codage ? Maîtrisez-vous les réseaux sociaux ? Connaissez-vous les règles en rigueur pour la création d'un blog ? La blogueuse sait.

Avant de critique l'activité d'un blog en l'assimilant à de la facilité, posez-vous la question pour savoir si vous êtes capable de vous investir et vous engager pleinement dans une cause, coeur et âme dans votre projet ?

Les stéréotypes de la blogueuse beauté

Forcément un complexe là dessous !

"Admettons, n'empêche que parler uniquement de soi et poster des photos en pagaille relève sérieusement d'un problème d'affection et d'attention ! ". Premièrement, de qui voulez-vous qu'on parle ? Si ce n'est de nous ? Nos goûts, nos choix, notre visage, NOTRE MAQUILLAGE : NOUS. Si cela n'était pas un brin personnalisé, cela ne serait plus un blog. Et il n'aurait plus d'intérêt, le partage étant basé sur l'échange. Passons…

Quant à cet élan de narcissisme, encore une fois hypocrite. Facebook n'est pas narcissique peut être ? N'allez pas me faire croire à moi - qui travaille dans la pub et les média - que Facebook et congénères sont des réseaux SOCIAUX. Tout le monde poste des photos de soi, raconte sa vie, publie un statut pour en informer le monde et - pire - attend des réactions à ce propos. Et non, le fait de le faire envers une liste d'amis n'arrange pas la situation. Dans la vraie vie, nous n'avons pas 1 023 contacts dans notre répertoire. Facebook ne regroupe pas que notre cercle privé.

Je terminerais ce long article par rappelez que tout travail mérite respect des efforts fournis et intégrité de la personne. Que le thème abordé vous plaise ou non. Il n'y a que les individus pour combattre les stéréotypes dans la mesure où ils les créent ! Vous ne devez probablement pas comprendre notre démarche mais cela ne justifie le dénigrement ou la moquerie. Certains collectionnent des timbres ou des cartes postales. Où est la difference ? Aucune, seule la passion parle.

Notre passion, c'est l'écriture, l'enrichissement humain et l'échange. Notre passion c'est la créativité. Nous bloguons par passion, par envie, par volonté !


ET VOUS ? Que pensez-vous de cette fausse étiquette ?



Cosmétiquement vôtre,
Miko.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

6 commentaires

  1. Effectivement, les blogueuses sont victimes de beaucoup de préjugés, d'ailleurs je ne parle de mon blog qu'aux gens qui me connaissent un peu. Les blogs mode subissent les mêmes aprioris, comme s'il était superficiel de s'intéresser à ce qui nous révèle.

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les blogueuses mode ne sont pas épargnés par ces critiques non plus ! Ta phrase est très juste, très intéressante et surtout parfaitement pertinente :)

      Supprimer
  2. angie la débrouillarde21 août 2015 à 14:25

    Hello Miko =)

    Je te rejoins complètement. Bien souvent, c'est ce type de réplique qui sort "Ha mais heu, ça sert à quoi?", "mais tu es superficiel ?", "tu n'as pas autre chose à faire avec tes tunes ?", "tu n'arriveras à rien" ...

    Là, c'est les méchants! Après, heureusement, tu as des proches qui comprennent (enfin essaie) & qui te soutiennent.

    Blogueuse c'est avoir une deuxième vie, une fois rentrée du boulot, c'est la blogueuse qui parle.

    Bisous ma Jolie Miko =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des répliques encore plus futiles et débiles que ce que nous sommes censées êtres ! Ah oui, fort heureusement tout le monde n'est pas comme ça, il existe des personnes qui s'intéresser à notre projet et nous soutenir pour continuer de plus belles. Heureusement d'ailleurs !

      J'aime beaucoup ton image, de la wonder-blogueuse ! Aussitôt rentrée, elle met son masque de blogueuse ! J'ADORE !

      Des bisous à toi aussi ma belle, merci pour ton passage par ici :P

      Supprimer
  3. Merci, ton article est vraiment génial !
    Le blog est bien un espace personnel, un espace qu'il faut respecter.
    Quand j'ai lancé le mien, je ne voulais même pas le diffuser à une grande partie de mon entourage. J'avais peur qu'ils aient justement ces aprioris et que j'en prenne pour mon grade tous les jours. Comme quoi, même nous, nous sommes formatés. Plus le temps passe, plus j'ai une communauté adorable et qui me soutient, j'ai beaucoup plus confiance en ce que je fais et j'ai appris à assumer. J'avais quand même raison au début; il y a à peine une semaine, un camarade de promo m'annonce qu'il a découvert mon blog par hasard. Et là, lynchage public. J'ai trouvé ça moche.
    Pourtant, je suis étudiante, ambitieuse tout comme toi, j'ai une alternance en même temps. Autant dire que je n'ai rien du stéréotype "mère au foyer", "chômeuse". Tout ceci est quand même compensé par d'autres amis qui me complimentent sur ce que je fais. Un blog, c'est un épanouissement personnel, une bulle, un échappatoire. Et ce sera, pour nous, toujours un plus sur un CV grâce à tout l'aspect web/technique que l'on apprend seul ou grâce à d'autres fabuleux blogs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi ! Tout comme toi, au lancement de mon blog, c'était quelque chose que je gardais pour moi. Au fil du temps, on devient fière de notre projet et on commence à en parler. Les choses ne sont pas aussi simples en réception. Les remarques sont persistantes et ce n'est vraiment pas sympa de la part de ton camarade de promo de s'être moqué ouvertement de ton blog.

      Au final, comme tu dis, tenir un blog nous apporte des compétences que nous valorisons sur nos CV et ça, le monde professionnel le comprend :p

      Ton commentaire est très intéressant, merci de ton passage par ici :P

      Supprimer