Ma préparation aux soldes #1 : organisation et budget

Le 24 juin 2015


Car oui, ça se prépare. Question d’efficacité avant tout pour faire de ces bains de foule un moment de détente et plaisir. Qui à dit qu’on ne pouvait pas lier l’utile à l’agréable ?

Je ne vous parlerai pas d’économies et autres astuces pour faire des bonnes affaires. Je me réserve ce thème pour un prochain article. Je me concentre plutôt sur l’échauffement millimétré de la shoppeuse avant de rentrer en scène.

#1 : Organiser sa journée

Pendant les soldes, j’aime choisir un jour que je consacre à un seul lieu. En général, c’est l’endroit que je préfère pour faire les magasins où un large choix de boutiques est offert. C’est le jour où tout va se passer et où j’effectue le gros de mes achats. La productivité me paraît évidente, puisque magasins à la suite, mais cela me permet surtout de visualiser le volume de mes emplettes.

J’arrive ainsi, en un seul coup d’œil, à repérer ce qu’il me manquetiens, j’ai des jupes mais pas de collants – et à tout avoir sous la main – voilà un haut qui ira parfaitement avec mon nouveau pantalon. De fait, vous pouvez composer vos différentes tenues en mixant les enseignes.

#2 : Se fixer un budget

À moins bien sûr que vous voulez vous faire vraiment plaisir sans compter. Après tout, de l’achat compulsif à thérapeutique, il n’y a qu’un sac. Avoir une limite financière n’est pas juste un moyen de rester en bon terme avec son banquier. Ça me permet de hiérarchiser mes envies en fonction des prix. Je compare la valeur des objets avant de flamber.

Quand bien même, je flambe en tout état de cause. Oui, ces escarpins ne sont pas donnés, mais ils sont en cuirs. Tout dépend de votre dynamique, plusieurs petits achats pour varier les plaisirs ou peu de gros achat de qualité aisément rentabilisés sur la durée. Je trouve que c’est une bonne astuce pour savoir ce dont nous avons réellement envie. Et pour le reste, sachez que la shoppeuse flâne toujours deux fois…


#3 : Bien choisir la période

Les soldes se divisent en plusieurs démarques plus ou moins intéressantes en fonction de son état d’avancement. C’est la nature de vos achats qui décide quand est le meilleur moment de faire les soldes. Personnellement, je fais toujours les soldes lors des dernières réductions (-50 à -75%). J’y vais par plaisir avant tout, mes placards étant déjà remplis, j'ai rarement un besoin précis en tête, si ce n’est des nouvelles robes.

Certes j’ai moins le choix, mais j’ai les prix les plus attractifs. Prenez Séphora par exemple, tout est à quelques euros seulement. Pour celles qui cherchent à refaire le stock des basiques indispensables, c’est le moment. À l’inverse, pour les pièces plus tendances et selon les enseignes (high-tech par exemple) vous aurez plus de chances dès le début des soldes.

#4 : Projeter l’objet de vos convoitises

Que faire de ce petit haut ? Il vous plait, c’est une première étape. Après ça, vient la question de « vais-je le porter ? » Plus important : « avec quoi vais-je le porter ? ». Projetez votre achat dans une tenue avec des pièces de votre dressing, évaluez sa concordance avec ce que vous avez déjà, testez sa pertinence en fonction de votre personnalité. Si rien ne correspond, rien ne vous empêche d’y trouver un ensemble dans la journée mais avant de sortir la carte bancaire, demandez-vous si ce n'est pas juste un habit que vous trouvez joli…sur les autres.


#5 : Le repérage pour un œil de lynx

Je ne parle pas d’un repérage physique, en magasin, la veille des soldes. Il faut être fou pour s’affliger deux bains de foule en si peu de temps. Ou alors est-ce juste moi qui, passez la quatrième heure, ne pense qu’à retrouver mon canapé ? Un petit truc que j’aime faire, c’est trainer sur les sites internet des magasins où je prévois d’aller.

Je me fais une idée de la collection qui est soldée, je visualise à peu près les prix, je repère ce qui me plait. Ainsi, je gagne du temps une fois en boutique puisque je connais leur contenu. Je ne pars donc en quête que de ce qui me plait déjà. Vous n’êtes cependant pas à l’abri de la rupture de stock ou d’une pièce non vendu dans une boutique.



ET VOUS ? À quelle démarque faites-vous les soldes ?



Je dois vous avouer que j’avais listé 10 astuces pour cet article mais vu la longueur des cinq premières, je vais m’arrêter là. Voyez les efforts pour faire des articles de taille raisonnable et lisible :) En plus de l’article sur les économies, ça sera donc les cinq dernières astuces qui restent à découvrir dans de prochains épisodes.

Cosmétiquement vôtre,
Miko

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. Très chouette article, pour moi des soldes certes mais pas frénétiquement car comme j'achète régulièrement toute l'année je ne manque de pas grand chose !

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je me doute vu tes articles que tes placards sont déjà bien garnis de mille et une merveilles :P Merci en tout cas, ravie que cela te plaise !

      Supprimer