Chaussures à talon : lesquelles choisir pour son pied ?

Le 5 mars 2014

Comment choisir ses chaussures à talons : pointure, morpologie, astuce d'achat, pied

Les chaussures à talon, nos meilleures et pires ennemies en même temps. Si belles mais parfois si douloureuses ! Certes ce ne sont les chaussures les plus naturelles pour la femme mais, est-ce que cette paire est faite pour vous ?

De la morphologie du pied au choix des chaussures

La forme du pied

Le fait de connaître la forme de son pied permet de choisir des chaussures adaptées, des chaussures qui ne nous font pas souffrir à chaque pas. Pour ce faire, repérez ces trois éléments :
  1. La forme apparente : pieds courts, longs, ronds, plats, ... Sachez que les personnes aux pieds plutôt larges ne sont pas très copines avec les chaussures pointues. Même si ces chaussures ont la réputation d'affiner, elles cassent l'harmonie de ce genre de pied. Les chaussures arrondies, par contre, les subliment dans l'élégance. Pour les graaaaaands pieds, évitez les chaussures uniformes et optez pour des modèles découpés et à lacets. Au contraire, les pieds plats se tiendront très loin des lacets et de toutes les chaussures sans plateau. Dans ce cas, vous cherchez des chaussures qui tiennent le pied par le haut, des derbies ou richelieu par exemple.
  2. La puissance du coup de pied et sa cambrure. Ceci est un détail essentiel pour choisir la hauteur des talons, mais nous y venons un peu plus bas. Les danseuses le savent, nous n’avons pas la même force sur chaque pied. Ne vous étonnez donc pas si la gène vient d’un seul côté.
  3. Les anomalies qui pourraient gêner le port de la chaussure, comme des hallux valgus pour ne nommer qu’eux.
La taille

Ou plutôt la pointure. Rien de rocambolesque ici il suffit de mesurer son pied. Il doit être bien plat sur le sol, le talon contre le mur. La mesure part du talon jusqu’au gros orteil et doit être arrondi au degré supérieur. Idéalement, la mesure se fait sur une feuille de papier pour plus de précision.

Comment choisir ses chaussures à talons : pointure, morpologie, astuce d'achat, pied


Des talons en béton, des talons qui me vont

Les talons ne doivent pas fragiliser la cheville en la menaçant de se briser à chaque pas. Pour s’assurer que le talon est solide, posez la chaussure à plat et tapotez le contrefort avec un doigt en faisant des à coups secs. Si la chaussure ne bouge pas, c’est signe d’une bonne stabilité ; au contraire si elle vacille, cela signifie que c’est votre cheville qui va devoir forcer pour remplacer le manque d’équilibre. Ce qui n'est pas l'idéal, vous ressentirez vite que votre cheville tire au cours de la journée.

Comment choisir ses chaussures à talons : pointure, morpologie, astuce d'achat, pied

Trouver chaussure à son pied, c'est trouver une chaussure adaptée qui met en valeur le reste de la jambe
Les personnes ayant une cheville peu marquée porteront des chaussures au bout arrondi ou ouvert pour ouvrir les volumes. Veillez toutefois à ce que l’ouverture soit assez large pour laisser paraître 2 à 3 orteils sans douleur.
Les chaussures pointues sont réservées aux chevilles marquées et pieds fins.
Les personnes fortes opteront pour des talons larges qui vont venir allonger harmonieusement la jambe. Les talons carrés sont parfaits, tout comme pour les mollets et chevilles enrobés.
Les talons aiguilles sont portées par des personnes à l’allure élancée qui ont généralement des chevilles marquées.
La chaussure universelle, les compensés ! Il faudra juste faire attention à ce que le modèle n’alourdissent pas les petites silhouettes menues.
Les plus petites aiment bien les chaussures à plateau qui permettent de gagner quelques centimètres sur les talons sans douleur.

Comment choisir ses chaussures à talons : pointure, morpologie, astuce d'achat, pied

Trouver la bonne hauteur de talon

Si la forme même dépend de la morphologie, la hauteur du talon, quant à lui, dépend de la cambrure naturelle (et de l'expérience en la matière !)
Comment choisir ses chaussures à talons : pointure, morpologie, astuce d'achat, pied
Pour savoir si le pied supporte le talon, il suffit de chausser la paire désirée et d'opérer les tests suivants :
  1. Essayez de vous mettre sur la pointe des pieds. Si la chaussure suit et que vous arrivez sans problème à vous surélever sans forcer ni perdre l’équilibre, foncez ! Dans le cas contraire, reposez sagement la paire sur l’étagère…
  2. Essayez de vous accroupir puis se relever sans s'aider des mains. Toujours bon ? Vous avez carte blanche !


La hauteur des talons est une chose, leur maitrise en est une autre. Une paire de chaussure s'achète pour se porter. Inutile donc d'assouvir une pulsion incontrôlable et d'acheter des talons de 15cm pour qu'ils prennent la poussière. Marcher avec des talons s’apprend, c’est une habitude à avoir et un style de marche particulier qui demande de l’adaptation et du temps. Commencez bas, pour habituer votre cheville au travail. Se tordre la cheville en talon fait très très mal, ne soyez pas trop ambitieuses du premier coup.

Pour info, la hauteur idéale de talon, théoriquement, pour le corps est de 4 cm ; car oui, porter des chaussures plates c’est également mauvais pour les pieds.


Comment choisir ses chaussures à talons : pointure, morpologie, astuce d'achat, pied
Image prise sur prévention.ch
Sans rentrer dans un discours moralisateur car je porte moi même des talons hauts au quotidien, il faut tout de même savoir que mal porter de talons peut, à terme, endommager le pied. Cela va de pair avec une hauteur inappropriée. Il faut donc alterner plat et talon. Tout du moins, il faut laisser le pied se reposer dès que vous passez le seuil de la maison. Quittez talons pour pantoufles.

Comment choisir ses chaussures à talons : pointure, morpologie, astuce d'achat, pied

Le moment fatidique : l’achat

Bon, bon, bon, la partie exaltante ! Voici quelques astuces à mettre en pratique pendant les boutiques pour une prospection idéale. Les pieds gonflent dans la journée, à cause de la chaleur et la marche entre autres. Il est donc recommandé de faire son shopping en milieu ou fin de journée pour ne pas avoir de mauvaises surprises une fois venu le jour d'étrenner vos petites merveilles !

Il est impératif et non négociable d'essayer les deux pieds pour vérifier confort, équilibre, stabilité et cambrure. Mais aussi comme je le disais plus haut, nos pieds ne sont pas symétriques. Essayer les deux pieds en même temps permet de s’assurer que la chaussure convient dans sa globalité.

N’hésitez pas à vous balader dans la boutique avec les chaussures aux pieds pour repérer les éventuels frottements ou gênes. La chaussure ne doit pas glisser du pied à chaque pas et les orteils doivent être à plat dans la chaussure. Vous devez sentir le maintien du contrefort sécuriser votre marche. N’hésitez donc pas à essayer les pointures inférieures ou supérieures pour voir la différence. S’il est vrai que les pointures sont pour la plupart universelles, chaque matière est différente et chaque fabrication aussi. Si la chaussure vous blesse après quelques allers-retours, il va falloir la remettre d’où elle vient…


ET VOUS ? Amatrices de talons ?



Cosmétiquement vôtre,
Miko.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

2 commentaires