Les faux cils : une application simple en 5 minutes

Le 19 août 2015


Pour un soir, une occasion particulière, ou une envie soudaine les faux cils offrent à celles qui savent les dompter des yeux intense en quelques minutes qui ouvrent le regard.

C’est pas sorcier dirait Fred à Jamie. Peut être, mais les outils sont quelques peu barbares rétorquerait Sabine. Mettre des faux cils peut effrayer, tant par la technique que la dextérité que cela implique. Oser ! Ayez confiance et vous verrez que l’expérience et l’audace rend ce geste aussi simple que n’importe quel autre maquillage.

Il existe une multitude de faux cils, de formes et de fantaisies qui vont avec. Leur choix est tout aussi stratégique qu’esthétique. La forme de vos yeux et la ligne de vos cils naturels sont les premiers à influer sur l’allure que prendra vos faux cils. Je m’étalerai sur la chose dans un article parallèle. Passons donc de ce pas au vif du sujet : la pose des faux cil, comment les mettre simplement sans perdre un oeil ?

Regard fascinant - 33012 - Peggy Sage


Étape 1 : prise en main et ajustement

Les faux-cils, comme leur nom l’indique si bien, peuvent très vite prendre une allure fausse s’ils ne sont pas ajustés à votre œil. Avant de commencer l’application, vérifiez que la taille correspond à votre largueur de paupière. Si ce n’est pas le cas, munissez-vous d’une paire de ciseau à ongle et coupez les extrémités.


Il y a de très fortes chances pour que la frange de faux-cils sélectionnée présente une belle graduation dans la longueur des cils. Celle la même qui va ouvrir votre regard et permettre de se fondre naturellement avec les vôtres. Il est donc plus malin de garder les cils intérieurs intacts et de coupez les extrémités extérieures pour conserver cet effet. Attention toutefois, si vous devez couper une part importante, il vaut mieux, dans ce cas, couper un peu des deux côtés pour garder l’harmonie et la structure des faux-cils et éviter d’en dénaturer la forme.


Gardez vos chutes de faux cils pour des applications ultérieures individuelles




Étape 2 : le maquillage des yeux

Les faux cils sont l’ultime étape du maquillage ; le geste qui termine votre chef d’œuvre. Ils s’appliquent donc après la pose du mascara. Sachez que la pose de faux cils implique, d’une manière ou d’une autre, une ligne d’eye-liner. Il est toujours bon d’en inclure une dans votre maquillage pour guider le collage.

Afin de maximiser le mélange de vos cils aux faux, recourbez les vôtres au préalable. Cela évite d’avoir une démarcation trop visible entre votre courbure naturelle et celle parfois théâtrale des faux-cils. Cette étape se fait toujours avant de mettre du mascara pour ne pas casser la fibre naturelle de vos cils. Pressez doucement la racine de vos cils dans un recourbe-cils puis appliquez votre mascara.



Étape 3 : coller les faux cils

Délicatement, à l’aide d’une pince à épiler, tenez vos cils afin de déposer uniformément une infime quantité de glue sur la frange. Veillez à bien recouvrir les extrémités afin d’éviter qu’elles ne se décollent dans la journée. Ce sont généralement les points de colle qui s’enlèvent en premier.

Ne collez pas vos cils immédiatement, attendez une trentaine de secondes. Soufflez un peu sur le produit pour le sécher et le rendre plus adhérant à la paupière. Si vous appliquez immédiatement la colle liquide sur la paupière, les faux cils vont glisser sans adhérer à la peau et la pose n’en sera que complexifiée. En attendant un peu, la frange de faux cils s’accroche aussitôt.

Les faux cils-cils se collent sur la paupière et non sur vos cils naturels. Rapprochez-vous le plus possible de votre ligne sans la chevaucher.



Étape 4 : poser les faux cils

Une dernière vérification sur le sens des faux-cils, les extrémités les plus longues vers l’extérieur de l’œil et c’est parti. Avec vos doigts ou une pince à épiler, au choix selon les préférences, placez les faux cils au plus près de l’œil en faisant une première pression au centre de la paupière. Pencher légèrement votre tête en arrière pour dégager la paupière aide à mieux se situer. Cela baisse votre regard et rabat vos cils. Votre ligne guide d'eye-liner est ainsi plus visible. Lorsque vous approchez vos faux-cils, ayez un geste qui passe par dessus votre oeil pour éviter de coller vos cils dans les faux.

Les volumes bombés de la paupière en font l’endroit le plus simple pour placer convenablement le reste de la frange à faux-cils. Il est plus simple ensuite d'ajuster le reste en ayant un point central permettant de travailler les extrémités librement sans que la frange ne bouge. J'aime bien placer mes faux cils à la main pour situer l'ensemble et puis rabattre les extrémités avec une pince à épiler pour plus de précision.

Collez ensuite les extrémités et maintenez le tout en place quelques secondes le temps que la glue saisisse. Pour une sécurité maximale et un rendu plus professionnel, appuyez le long de votre frange avec une pince à épile pour retirer les éventuelles bulles d'air et finir le collage. Pas d’inquiétude à avoir sur la colle, elle devient transparente en séchant. Une fois qu'elle est bien bien sèche, pressez ensemble vos cils et les faux entre vos doigts, le regard vers le bas, pour fondre l'artifice dans le naturel.



Étape 5 : Fondre les faux cils

Ne battez pas frénétiquement des cils immédiatement après la pose, au risque de voir les extrémités de votre travail se décoller. La dernière étape est celle des détails. Celle qui fait que les faux cils disparaissent dans les vôtres. Pour se faire, minimisez la présence de la frange en traçant à nouveau votre eye-liner. Non seulement cela masque la naissance des faux-cils mais cela couvre également les points de colle récalcitrants. Il est toujours plus simple de cacher des faux cils avec une frange transparente que noire. D’autant plus qu’elles sont plus naturelles, puisque invisibles, et confortables à porter. Ils se sont complètement oublier au cours de la journée.

Enfin, fondez l’ensemble en appliquant la couche finale de mascara qui termine l’application. La sensation, surtout au coin interne de l'oeil peut surprendre aux premiers abords. Cette sensation disparaît dans les minutes qui suivent si vous avez réussi votre affaire.


La plupart des faux cils sont réutilisables. Quand vient l’heure de se démaquiller, décollez précautionneusement la frange puis tirez doucement pour ne pas vous blesser. Faites attention à ne pas tirer vos cils naturels ! Si vous avez bien placé la frange lors de l’application, il ne devrait pas y avoir de problème. Retirez ensuite avec un coton tige la colle de la frange puis rangez les dans leur boitier jusqu’à de nouvelles aventures.


ET VOUS ? Amatrice de faux-cils ?

Je dois vous avouer que c'était la première fois que je mettais des faux cils, et c'est vraiment simple !


Cosmétiquement vôtre,
Miko.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. Très joli résultat sur toi et une méthode expliquée très clairement ! J'ai aimé porté des demi-cils de chez Bourjois, plus faciles à mettre et peut-être un poil (ahah) plus naturel !

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :) Les demi-cils sont de très bonnes options pour ouvrir son regard en gagnant, en effet, en naturel. Je garde mes chutes de faux-cils quand je les coupe. Ainsi, ça me fait des petits demi-cils à l'occasion quand je veux un joli regard mais pas aussi intense qu'une frange complète :P

      Supprimer