5 astuces pour porter des talons tous les jours #1

Le 14 oct. 2015


Si je vous disais que nos pieds n'ont plus à souffrir de notre amour pour les talons ? Si je vous disais que porter des talons quotidiennement, avec confort et aisance, est à la portée de toutes?

Votre collection est certes bien remplie mais comment savoir parmi vos trésors lesquels supporteront la journée sans douleur ? Toutes les chaussures ne sont pas faites pour être porter au quotidien. Il y a des formes, des matières et des détails de fabrication qui facilitent leur port dans la journée. La base de tout est de bien choisir la bonne paire chaussure pour son pied. Les critères d'achat compte énormément dans l'évaluation de la chaussure et détermine, dans le fond, ses aptitudes futures.


1. Optez pour des chaussures à plateforme.

La plateforme. L'un des secrets insoupçonnés et pourtant essentiel à notre confort. Le premier avantage, aussi évident soit-il, est le fait que la plateforme réduit la hauteur du talon. Et donc, par extension, la cambrure du pied. La plateforme aide à mieux supporter la nouvelle répartition du poids qu'impose les talons par la diminution de la cambrure du pied. Les orteils et chevilles sont beaucoup moins sollicités.

Autre avantage, la plateforme absorbe les vibrations de la marche. De fait, elle amortit considérablement les coups. L'intermédiaire qu'elle forme entre le sol et le pied repose la voute plantaire qui n'est pas fragilisée par les chocs du dynamisme de la marche. Le talon devient plus commode, puisque plus bas mais aussi plus confortable car plus doux pour le pied.




2. Choisissez une structure emboîtante

La chaussure, pour être portée au quotidien, doit avant tout être stable pour vous assurer une marche sécurisée. Votre pied doit être correctement tenu, ce qui sous entend un contrefort qui maintient mais surtout soutient votre cheville. Il est donc plus facile pour le pied de marcher avec des chaussures montantes qui emboite la cheville dans un seul ensemble. La cheville est enfermée donc moins susceptible de vaciller.

En un sens, cela réduit la fatigue des muscles et des tendons de la cheville qui force beaucoup moins puisqu'ils n'ont pas à travailler pour garder la cheville dans son axe à chaque pas. La structure réduit l'espace de mouvement donc restreint l'effort de la marche et rassure celle qui avance. Plus votre chaussure sera ajourée, plus elle perdra en stabilité. C'est pourquoi il est plus facile de marcher sur une longue distance avec des bottines ou des bottes. Tout comme des talons de style salomé qui englobent l'ensemble du pied.



3. Un talon stable...

Logiquement, il ne doit pas être trop haut pour votre pied. Une astuce très simple permet de s'en assurer. Chaussez vos talons et essayez de vous mettre sur la pointe des pieds sans appui. Si vous arrivez à vous surélever sans perdre la chaussure, le talon vous convient. Ensuite, il faudra prêter attention à sa forme. Évidemment, les talons à bout carrés et assez larges auront une meilleure stabilité que les talons fins. Pour autant, c'est la base du talon et son emplacement qui détermine son confort.

Si vous optez pour des talons plutôt fins, étudier la forme de votre talon : la base doit être plus large que son embout pour vous donner une assise sécurisée. Évidemment, si vous optez pour des talons larges, la question ne se pose pas puisque, généralement, la largeur de la base est plus ou moins équivalente à son embout. Cette forme de talon a une allure légèrement convexe. Cela se voit sur la chaussure saumon de droite : la base prend tout le dessous du pied mais le talon s'affine vers la fin. Le tout est bien plus ergonomique que les talons totalement droit. Il permet une meilleure reconduite de la puissance du pied et forme une sorte de plateau sur lequel se pied s'appuie pour ne pas être déstabilisé par la finesse sur talon, qui est, je vous le rappelle, posé en premier lors de la marche. Cette



4. .. et bien placé

Autre détail qui a toute son importance : l'emplacement même du talon. La courbure du talon n'est pas uniquement ergonomique, elle est aussi stratégique. Le talon doit être dans l'alignement avec le  talon de votre pied. Gardez en tête que le talon de la chaussure est l'extension de votre pied, il ne doit pas perturber votre équilibre. Question de physique, si le talon de la chaussure est placé sous le point de pression du talon du pied, il adsorbera sa force qui se transforme en point d'appui et d'ancrage au sol. Si votre talon est trop en arrière, donc désaxé par rapport à votre pied, votre poids reposera sur un point creux. Ce détail vous donne réellement un avantage qui se ressent particulièrement lorsque vous vous tenez droite et immobile.

Sur la photo (je n'ai pas trouvé d'exemple dans ma chaussurothèque), le talon, quasiment droit, est bien trop en arrière. Il n'offre alors qu'une faible zone d'équilibre, coloriée en rose. Voyez comme une infime zone du talon du pied bénéficie de la stabilité du talon de la chaussure. Plus le talon est sous le pied, plus vous aurez d'équilibre.


5. Des matières souples

Pour pouvoir porter des chaussures toute un journée, la matière de celles-ci doit, un minimum, épouser votre pied. Une matière trop rigide finira par vous blesser de sa raideur, notamment au tendon d'Achille ou sur tout le pourtour du pied qui est en contact avec votre peau. C'est le cas par exemple pour les chaussures vernis. Certaines matières sont connues pour se détendre facilement, comme le cuir et le daim. Ces types de matières prennent la forme de votre pied pour une chaussure qui ne présentera aucune gêne. L'avantage c'est aussi la robustesse, plus vous les porterez, plus elles seront confortables. Pensez, évidement, à détendre la matière avant de partir à l'aventure.



ET VOUS ? Quelle est votre astuce pour porter des talons?



Je suis vraiment enthousiaste envers cette série d'articles qui va se prolonger avec plusieurs épisodes. Mon entourage me questionne toujours sur la capacité de mes pieds à porter des talons tous les jours. Je vais partager avec vous tous mes secrets…



Cosmétiquement vôtre,

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

9 commentaires

  1. Quel super article ! Je me sens particulièrement concernée ! Je regarde surtout la hauteur: comme je déteste les plateformes, je ne dépasse jamais les talons de 9cm, au-delà ce sont des chaussures pour des soirées assises. Avec 9 cm, je suis à l'aise. Pour le travail, comme je suis debout tout le temps et que je piétine, c'est plutôt 6-7 cm. Enfin, j'essaie de plus en plus d'acheter et de porter des chaussures quasiment plates avec 2-3 cm de talons ! Avec la mode des derbies, je m'amuse et ça change ! Je suis aussi suivie par un podologue et je vais porter des semelles qui vont compenser ma morphologie du pied, ainsi je serais vraiment à l'aise ! Encore une fois cet article est parfait !

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Avec ta belle collection, j'espère que l'article te sera utile. Pour les plateformes, tu as la solution de faire poser des semelles sous le patin de la chaussure qui joue un peu le même rôle (comme c'est le cas pour l'une des photos)

      Je t'avoue que moi aussi j'ai des chaussures de soirées assise, où je sais que je ne vais marcher que de la voiture à l'entrée et poser mes pieds le restant de la soirée :D

      Oh oui, tiens, avec ton travail et le fait de piétiner, tes pieds doivent être beaucoup sollicités. Alterner les hauteurs est une très bonne solution. C'est d'ailleurs l'une des astuces qui figurera dans le prochain épisode… Je m'octroie aussi des jours de repos où je marche pied nu tout la journée (le bonheur du dimanche !)

      Tu vas être au top avec tes semelles, des chaussures sur mesure pour un confort ultime. Au moins ton pied sera entre de bonnes mains (pardonnes moi ce jeu de mot …)

      Merci à toi pour ton partage d'astuces !

      Supprimer
  2. Article très intéressant surtout le type de talon. Une question Miko, j'ai entendu dire qu'on pouvait aller chez le cordonnier pour qu'il "fasse" nos chaussures ? As-tu déjà testé et si oui qu'en penses tu ?
    Merci d'avance, gros bisous ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis toujours aux anges quand je lis en commentaire que l'article a intéressé une lectrice !

      Je n'ai jamais testé pour ma part. J'ai toujours fait mes propres chaussures en les portant à la maison, les jours de repos ou sur des petits trajets pour m'habituer. Vieille habitude de la danseuse classique qui sommeille en moi :P

      Je suis un peu sceptique sur le principe car je ne vois pas comment le cordonnier peu mouler la chaussure à ton pied sans ton pied et sans que tu portes la chaussure. Puisqu'au final; il s'agit bien de ça : que la chaussure et la semelle prennent la forme de ton pied et deviennent ainsi plus confortables pour toi.

      Je pense que le cordonnier peut effectivement assouplir les matières et faire en sorte de "casser" la rigidité des matières neuves mais tu devras tout de même porter la chaussure pour que la semelle prenne l'empreinte de ton pied. Ceci étant dit, c'est généralement l'étape d'assouplissement de la matière qui blesse le pied (au niveau du tendon d'Achille surtout). Peut être que cela t'évitera ce désagrément. Je me renseignerais toutefois sur la manière dont le cordonnier va procéder. Autant, c'est quelque chose que tu vas pouvoir facilement faire. Regardes aussi le prix en ayant en tête que tu devras quand même faire la moitié du travail au niveau de la chaussure. Il ne faudra pas que ça use ta chaussure avant l'heure.

      Merci à toi, des gros bisous <3

      Supprimer
    2. Merci pour ta réponse, je sais que je peux compter sur toi pour avoir quelques renseignements bie complets. Je vais continuer mes recherches dans ce sens.

      Supprimer
  3. Un article très riche en informations, je suis accro aux escarpins et autres consoeurs mais en ce moment je suis abonnée aux baskets depuis ma formation Fitness ! Pratique !!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne dirait pas mais il y a beaucoup à dire sur le sujet. Mine de rien, il y a pas mal d'astuces à notre disposition (je n'ai pas pu toutes les citer d'ailleurs, je prévois de faire une suite un de ces jours).

      Pratique... et confort ! Ceci étant dit, il y a de très beaux baskets de nos jours :D

      Supprimer
  4. Bonjour,

    Merci pour cet article très intéressant, je suis tombée dessus par hasard :).
    A la base je cherchais à savoir si le cordonnier pouvait rétrécir un talon de 1 à 2 cm max ? Sans abimer la chaussure
    Je viens d'acheter des sandales à talons de 9 cm, je les adore mais je les trouve trop haute pour toute la journée. Du coup j'avais eu l'idée de demander à un cordonnier de rétrécir de 1-2 cm le talon et de poser en plus une plateforme sur le devant... Qu'en penses tu ? Est ce possible?

    Merci d'avance pour ta réponse

    Lou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, et ravie que l'article te plaise :D

      Il est tout à fait possible de faire raccourcir un talon. Par contre, la réduction dépend de la cambrure de la chaussure et non de ta volonté. Les cordonniers enlèvent généralement 1 à 1,5 cm mais peut être que la matière de tes sandales pourront descendre jusqu'à 2cm.

      Le cordonnier regarde l'ensemble de la structure de la chaussure, mesure le talon et vois combien il peut enlever sans amputer l'équilibre de la chaussure. Il me semble que ça coûte entre 8 et 15 euros pour une paire, ça dépend où tu vas.

      Choisis bien ton cordonnier, c'est le genre d'opération qui est irréversible :)

      J'espère t'avoir un peu plus aiguillé,

      Passes une belle journée,

      Miko

      Supprimer