Ces idées reçues sur les anti-cernes et correcteurs à oublier

Le 28 oct. 2015 ,


Anti-cerne, qui est-tu ? Avec tout ce que l'on dit sur toi, comment s'y retrouver ? Frère ou cousin du correcteur ? Que de mystères, une petite mise au point s'impose...

Je m'en allais gaiement écrire un article sur le choix d'un bon anti-cerne quand je suis tombée sur un article disant qu'il fallait impérativement choisir un produit plus foncé que sa peau afin de couvrir avec brio une imperfection. Horreur, malheur ! Je continue ma lecture, voilà que l'auteur conseille maintenant de mettre son anti-cerne avant son fond de teint. Un petit changement de plan s'opère, et me voilà en plein rédaction de cet article pour démystifier toutes ces légendes. Et par là même vous aider à y voir plus clair !

Un anti-cerne n'est pas un correcteur

Nous utilisons, à tord et de manière abusive, le terme « correcteur » pour désigner un anti-cerne. Hors, il s'avère que ces deux produits sont complètement différents et voués à des applications propres

Le correcteur est fait pour « corriger », comme son nom l'indique. Plus précisément, il est utiliser pour neutraliser les zones de décolorations cutanées prononcées. Un correcteur se base ainsi sur la complémentarité des couleurs et, à ce titre, est lui même un produit coloré. Les sticks verts utilisés pour les rougeurs, les crèmes roses et oranges pour les cernes, les bases violettes pour les teints gris... tous des correcteurs ! Un correcteur n'est donc jamais appliqué seul, sa seule fonction étant de modérer la pigmentation des zones à problèmes du teint. De fait, il est toujours suivi d'un anti-cerne, pour terminer d'unifier le teint. L'inverse n'est cependant pas valable, un anti-cerne peut très bien se suffire à lui même.

L'anti-cerne, quant à lui, est là pour « camoufler » et « cacher ». Sa fonction première est de rendre le teint uniforme par l'ajout d'une couche similaire à votre carnation. Que faites-vous lorsque vous cacher vos cernes ? Concrètement, vous combler une zone d'ombre pour lui apporter un peu plus de lumière. Ce qui à pour effet de réveiller votre regard. De la sorte, les anti-cernes sont des produits versatiles en fonction de leur texture et de leur couleur. Ils peuvent aussi très bien servir pour faire disparaître des petites tâches sur votre teint, comme à être vos touches lumières pendant l'étape du contouring.



L'anti-cerne s'applique toujours après le fond de teint

Question de logique plus que de pratique. Si vous prenez soin de camoufler vos cernes et imperfections avant votre fond de teint, à votre avis, que va t-il se passer quand vous viendriez l'étaler juste après avec votre pinceau ? Il va glisser, se fondre dans la masse et disparaître. Exactement. C'est également pour cette raison que vous devez tapoter le produit et non l'étirez, mais ça c'est un autre sujet. En plus d'éviter de balayer le produit, une application après votre fond de teint a ses avantages.

Vous utiliserez moins de produit : votre fond de teint, c'est son but, a déjà une pigmentation et une correction quand vous l'appliquez. Ainsi, il va déjà commencer à cacher vos cernes et autres objets de camouflage. Voyez ça comme une base sur laquelle votre anti-cerne ne sert que d'outil de perfection. D'autant plus que aurez, forcément, la main plus légère ce qui garantie un teint plus léger et naturel.

Le résultat sera plus naturel : Oui, Miko, tu viens de le dire ça... N'ayez crainte, la folie ne guette pas encore (quoique!). Il y une autre raison pour laquelle le teint paraît plus naturel avec cette manière de procéder. Dans le cas de figure d'un anti-cerne liquide ou crémeux, le fait de l'appliquer sur une texture déjà liquide ou crémeuse qu'est votre fond de teint, il aura tendance à mieux se fonde et se mélanger sans faire de démarcation. Si votre anti-cerne est en poudre, il est bien connu que les poudres figent les produits crémeux, votre anti-cerne, en plus de camoufler, assure la tenue du tout. Dans tous les cas, vous êtes gagnante.

La seule option valable où l'anti-cerne s'applique avant le fond de teint est le cas où vous utilisez un fond de teint en poudre.


De quelle couleur doit-être mon anti-cerne?

Certainement le sujet où j'ai entendu le plus de son de cloche. À vrai dire, c'est très simple, et encore une fois logique.

Si vous voulez cacher des tâches ou des marques sur votre teint, vous utiliserez un anti-cerne qui correspond exactement à votre carnation pour fondre l'ensemble à votre peau.
Si vous voulez cacher des marques de fatigue et des cernes non colorées, vous utiliserez un anti-cerne de la même couleur que votre teint ou une teinte plus claire, tout dépend de vos habitudes. Pour remonter votre regard et illuminer votre visage, la seconde option est toujours bénéfique.
Si vous voulez cacher des rougeurs, des boutons d'acné, des cernes pigmentées,..., vous devrez d'abord utiliser un correcteur pour effacer la coloration, puis vous utilisez un anti-cerne qui correspond exactement à votre carnation pour fondre le tout à votre peau. Selon l'intensité de la coloration de vos cernes, il existe des anti-cernes ayant des tendances jaunes ou roses pour n'utiliser qu'un produit. Cela implique que vos cernes ne soient pas énormément prononcées.
Si vous voulez créer des touches de lumières, cacher les zones d'ombre de votre visage, vous utiliserez un anti-cerne un ton plus clair que votre carnation. Sachez que cette option n'est qu'esthétique, elle ne permettra pas de camoufler vos imperfections.

Et si vous ne savez pas de quelle couleur est votre carnation ou votre sous ton de teint, voici un article pour vous aider.

En conclusion, quoi retenir ?


Encore plus simple, retenez seulement que pour cacher une imperfection, n'importe où sur votre visage, l'anti-cerne doit être de la même couleur que votre peau. Vous optez pour un produit un ton plus clair uniquement pour apporter de la lumière à votre regard, et éventuellement votre zone en T. En aucun cas, un anti-cerne plus clair camoufle convenablement une imperfection ailleurs que sous les yeux.


ET VOUS ? Vous utilisez les anti-cernes pour illuminer votre teint ?



Voici une petite liste personnelle de mes anti-cernes et correcteurs favoris, si vous êtes en quête.

Cosmétiquement vôtre,

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

6 commentaires

  1. Voilà un article hyper intéressant et qui m'apprend plein de choses ! Je n'utilise pas de correcteur, seulement un ant-cernes que j'utilise sur les cernes et les rougeurs. Je suis rassurée, j'utilise les produits dans le bon ordre ! Merci pour ce super article, quel travail !

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis super contente si tu as trouvé de quoi apprendre dans cet article, c'était l'intention de départ :) Mille mercis à toi ! C'est toujours un plaisir de bosser sur un article et voir qu'il plait !

      Supprimer
  2. J'ai appris pleins de choses et j'utilise pas le correcteur correctement ! Super intéressant cet article :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Je suis ravie que l'article te plaise et surtout qu'il t'ait été utile :D

      Supprimer
  3. Encore un chouette article qui ma bien intéressé... j'ai été plutôt gâté par la nature (coté cernes) j'ai 42 ans presque 43 (puréeeee je ne m'y ferai jamais :/ ) et il n'y à pas si longtemps que je dois en mettre.. pareil pour le fond de teint d'ailleurs.. du coup comme c'est assez nouveau pour moi, je cherche encore ce qui me conviendra vraiment, je n'ai pas encore trouver mon graal anti cerne, j'avoue ne pas en avoir encore tester beaucoup... mais jusque là mouai bof... par contre j'ai remarqué que poudré mes anti-cerne (le peu que j'ai testé) aggrave la chose.., j'ai pourtant tester avec plusieurs poudre libre, compact super fine..., que j'en mette a peine ou plus, en tapotant légèrement ou pas... mais non, j'ai l'impression que ça les marque encore plus... :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes gentils commentaires ! Tu as bien de la chance, même si je dors 12 heures d'affilé, j'ai toujours les yeux cernés. On passe toutes par cette étape d'expérimentation. Il y a tellement de produits disponibles qu'il faudrait un coup du sort pour trouver le bon produit du premier coup ^^

      Il est vrai que la poudre marque les petites peaux. Si tu as le dessous des yeux déshydratés, c'est pas impossible que la poudre les accentuent. Tu utilises quel pinceau pour poudrer ton anti-cerne ? Le mieux serait un pinceau souple avec des poils assez dispersés. J'ai vu que tu avais des pinceaux Real Techniques, je me sers parfois du pinceau blush pour poudrer mes cernes. Mais j'opte la plupart du temps pour un gros pinceau. Si tu utilises un pinceau plus serré et plus compact, cela va déposer beaucoup plus de poudre et l'effet "caky" arrive vite. Le top serait également une poudre libre transparente, pour que cela n'ajoute pas de coloration à la couvrance initiale de ton anti-cerne. J'espère que ces quelques petites infos supplémentaires te seront utiles :D

      Bonne journée !

      Supprimer