10 formes de manteau pour l'hiver : les intemporels {#1 - collab.}

Le 9 déc. 2015


Nous ne pouvons pas le nier : l'hiver est bien là. C'est avec joie que je vous présente aujourd'hui 5 formes de manteaux à endosser pour la saison… tous illustrés par le talent d'une invité particulière....

Il y aura deux articles cette semaine, afin de dûment vous présenter les 10 formes intemporelles de manteaux avec lesquelles vous ne pourrez pas vous tromper cet hiver. Cette première partie est une collaboration avec ma grande blopine Estelle qui tient son blog "La mode est un jeu". En plus d'autres inspirations innovantes, vous pourrez y retrouver tous les looks présentés plus bas. Et si vous ne savez pas quel manteau choisir pour votre morphologie, ça tombe bien, c'était le sujet de l'article de l'hiver dernier.


La parka

Ce manteau nous vient des Inuits, c'est dire sa capacité de résistance au froid. Originellement réservée aux femmes, la Parka s'est vu réinventer par les Américains au milieu du XXème siècle qui l’emmenèrent sur les fronts de la guerre de Corée. Sa matière synthétique doublée, résistante aux intempéries (particulièrement le vent), en fait le manteau idéal pour les activités extérieures. La seule option que nous ayons pour styliser ce manteau est la ceinture : parfaite pour marquer la taille. Les détails et les boutons feront la différence. Tout comme vos accessoires : les écharpes sont les bienvenues. Pour ne pas tomber dans l'erreur, la parka se porte avec un style féminin et des couleurs pétillantes. Osez sortir ce manteau de la monotonie.


Le pardessus

Simple et épuré, le pardessus est le manteau qui incarne l'aristocratie de 1800. Faisant de lui, par là même, l'un des plus vieux manteaux. Le modèle le plus connu est le chesterfield. Manteau du quotidien par excellence, il distinguera chacune de vos tenues avec son côté manifeste. Comme son nom l'indique, il s'enfile aisément pour vous permettre de porter des tenues assez complètes sans encombre. Il est très utile si vous portez des uniformes et des costumes ou tailleurs. Par souci d'aisance, ne prenez pas des pardessus trop près du corps, ils ne sont pas fait pour. Observez ainsi une petite marge de deux à trois centimètres au niveau des épaules et de la poitrine. Si vous êtes une morpho O et/ou une forte carrure, vous ayez trouver votre manteau adéquat.


Le trench-coat

Encore un manteau que les officiers britanniques portaient pendant la Première Guerre mondiale. Un vrai trench-coat se reconnaît à sa boutonnière double qui compte 10 entrées, son col militaire, une lanière faisant office de ceinture et la rigidité des épaules. Le trench-coat a la capacité de structurer une silhouette grâce à son col à double revers et sa ceinture qui marquent la taille. Les coutures sur les épaules, elles, soulignent la carrure. Très pratique en cas de pluie, il est conçu pour éviter les infiltrations d'eau. Vêtement malin, il convient à toutes les morphologies grâce à ses nombreuses variante notamment concernant la longueur et la coupe du bas du manteau ; droite ou évasée. Faites toutefois attention aux épaules si vous êtes un V.


La cape

Associée de sa fidèle capuche, la cape est un manteau des plus mystérieux. Très populaire à l'époque médiévale, elle est aisément distinguable par son absence de manche. Aujourd'hui, la cape est un vêtement très féminin. Son port enchante et adoucit instantanément votre tenue. Elle est d'ailleurs optimale avec des robes et des jupes, puisqu'elle suit les mêmes dynamiques. En hiver, une cape doit être assez longue pour tenir chaud, c'est à dire au niveau des hanches. Elle ne doit cependant pas descendre plus bas que les genoux. Les capes courtes, qui arrivent à peine à la taille, sont réservées à la mi saison. Les talons sont un allié très important pour étirer votre silhouette. La cape harmonise les volumes par le haut et est donc idéale pour les morphos O, 8 et les femmes pulpeuses.


Le manteau en (fausse) fourrure

Il s'agit ici plus d'une matière que d'une forme de manteau à proprement parler puisque les manteaux en fausse fourrure peuvent s'appliquer à toutes les coupes. Porter ce type de manteau est très délicat. Il faut un style et une assurance certaine. La première chose à laquelle il faut faire attention est la longueur. Selon moi, il faut éviter les manteaux trop longs, qui descendent sous le genoux, au risque d'être rapidement associée, au mieux, à Cruella. Les coupes courtes type doudoune ou blazer ainsi que les formes pardessus en revanche sont idéales. La couleur doit être savamment choisi avec sobriété. Que des couleurs neutres (blanc, noir, beige). La couleur n'est pas ce qui fait l'originalité de ce manteau qui est une pièce en lui-même.



ET VOUS ? Vous aimez quel manteau ?

Devinerez-vous quels sont les 5 manteaux restants ?


Un grand merci à Estelle qui a gentiment accepté d'illustrer cet article. Je ne pourrai trop vous recommander d'aller faire un tour sur son blog que je trouve tout simplement unique dans l'univers des blogs mode.
Modesquement vôtre,

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. Cet article est parfait, c'est vraiment bien expliqué! Bravo ! Et merci de l'avoir illustré avec mes photos !!

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour tes photos :D J'ai révise mes classiques en écrivant cet articles :)

      Supprimer