Lettre à ... la société d'aujourd'hui | Blog Angels Challenge

Le 17 avr. 2016


Que d'ambition aujourd'hui, parler société et population. Cet article sera sans doute le plus sérieux que vous trouverez sur ce blog puisque j'y liste les cinq choses qui m'agacent au quotidien dans notre système actuel.

Dans le cadre des Blog Angels, deux thèmes sont proposés chaque mois. En avril, nous avions le choix entre “Ma vision de la blogosphère” et “Lettre à”. N'ayant pas encore les bons mots pour vous faire part de ce que je pense de la blogosphère, ma bînome et moi avons opté pour la seconde option. Tiloa a alors eu l'idée de faire une sorte d'état des lieux de la situation de “l'espèce la plus évoluée”. Alors que nous sommes censés utiliser notre matière grise pour faire évoluer les choses, force est de constater que la réalité est tout autre. Loin de moi l'envie de critiquer, ce n'est qu'une réflexion sur certains aspects de l'humanité que je ne comprends pas.


#1. La jalousie, vice moral.

Selon moi, la jalousie est l'une des choses les plus vicieuses qui peuvent corrompre un esprit. Par jalousie, l'être humain est capable d'être l'auteur d'actes infondés. Par jalousie, il est possible de détruire tant de belles choses. Le pire, c'est qu'il y aura toujours une raison d'envier quelqu'un. Que ce soit son corps, son parcours, ses biens, son éducation, ses idées, son statut social. Matérielle ou immatérielle, masquée ou clairement affigée, l'amertume qui résulte de cette jalousie est une histoire sans fin, entraînant complexe et manque de confiance. L'envie ne devrait pas déclencher la méchanceté, au contraire. Au lieu d'essayer de trouver des excuses acerbes : bougez-vous ! Je la vois plutôt comme un moteur pour atteindre vos propres objectifs. Si d'autres ont réussi, c'est que c'est possible ! Toutes les personnes qui sont généralement jalousées ne sont que la preuve, l'exemple même, que nous avons de belles choses à accomplir.



#2. Blâmer l'originalité.

Nous devrions tous être original, à notre manière. Faire valoir nos différences pour exister dans la masse. Je ne parle pas des différences sociales ou ethniques. Je parle des différences qui forgent chacune de nos personnalités. Ces différences, mentales et morales, qui font ce que nous sommes, ce en quoi nous croyons. Dès que quelqu'un sort un peu du lot, il est étiqueté de « bizarrerie ambulante ». Personne ne devrait nous faire culpabiliser pour aimer et apprécier les choses qui nous rendent heureux. Toute forme de passion a son originalité. C'est tout simplement ce qu'on appelle l'épanouissement personnel. Cela serait tellement ennuyeux si tout le monde aimerait exactement les mêmes choses. Comment cultiver sa curiosité si nous n'étions pas un minimum original ? Et puis, n'est-ce pas notre originalité qui nous rend quelque peu unique ?



#3. La manipulation, complexe d'infériorité

Bon nombre de personnes essaient de prendre le dessus sur leur entourage pour combler des blessures internes. Je dois vous avouer que je ne pas comprendre ces pratiques. Je trouve ça assez malsain de jouir d'une situation de domination, forçant parfois le malheur des autres, juste pour se sentir mieux dans sa vie. Il est vrai que ce n'est pas toujours facile de faire face à ses actes, mais c'est encore plus lâche de les refouler sur des personnes qui, en plus de n'avoir rien demandé, ont aussi leur propres problèmes à régler. La confiance en soi écarte non seulement les tentations de manipulation, mais protège aussi des stratégies malveillantes. Notre conscience s'en portera que mieux :)



#4. La méchanceté gratuite

Une remarque n'est jamais vraiment anodine, même si elle est formulée sous forme de blague. Sans parler de maladresses, qui nous échappent bien souvent malgré nous, je fais référence à ces remarques blessantes, volontairement vexantes. Qui, d'ailleurs, utilisent souvent l'abri de l'humour pour cacher leur véritable nature. Ces taquineries, qui amusent les autres, n'ont pas à être subies. Rabaisser les gens. Se moquer. Critiquer. Tout ça donne du grain à moudre à ce moulin à vent qu'est l'hypocrisie. Nous nous rendons pas bien compte, mais les mots ont un impact énorme sur les individus. Mieux vaut bien les choisir, et, peut être, une fois de temps à autre, se concentrer sur le positif.



#5. Réprimer les opinions des autres

Il est naturel de ne pas avoir les mêmes idées sur tout. C'est la base même du débat et, par conséquent, de l'ouverture d'esprit et de l'enrichissement culturel. J'admets bien volontiers que quelqu'un ne soit pas du même avis que moi. J'apprécie même écouter les explications du désaccord puisque ça me permet d'entrevoir les choses avec un point de vue auquel je n'avais pas pensé. Après tout, il est normal d'aborder un sujet commun avec plusieurs opinions selon son ressenti et ses expériences de vie personnelles. Ce que je n'admets pas, par contre, ce sont les personnes catégoriques, qui font passer leur interlocuteur soit coupable de penser ce qu'il pense, soit ignorant de la situation. Forcer quelqu'un à la frustration du silence juste pour un "j'ai raison, "je m"y connais mieux", "parce que". Je ne me suis jamais entendue avec ce genre de personne de toute façon. Déjà car cela fait preuve d'une étroitesse d'esprit, et car personne ne devrait dicter sa conduite à un autre individu.



Trève de négativité. Ce que j'essaie de dire pourrait se résumer en une phrase : soyez vrai avec vous même et juste avec les autres. Soyez passionnées, soyez originales, soyez curieuses et ayez confiance en ce que vous aimez. Les vrais belles personnes ne vous en tiendront jamais rigueur, trop engagées à construire leur bonheur. Les autres, ce n'est qu'un bruit de fond !"


ET VOUS ? QU'EST-CE QUI VOUS PASSIONNE ?



Amicalement vôtre,

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

8 commentaires

  1. Hello !

    Je ne connaissais pas le Blog Angels Challenge, et ta lettre est une très bonne idée. J'ai commencé à écrire un article dans le même genre où j'explique justement que je suis différente, j'en ai conscience, et avant ça me posait problème. Mais maintenant, j'ai appris à accepter de ne pas aimer et faire les mêmes choses que les autres, et je ne préoccupe plus de ce que veulent les gens, alors je le vis bien, je suis même beaucoup plus heureuse maintenant que je fais les choses pour moi plutôt que pour être "comme les autres".
    Je pense que c'est un message important à communiquer aux jeunes générations, surtout avec toutes ces émissions de téléréalité qui donnent une image fausse de la vie. Moi, je ne sors jamais en soirée, je lis des livres (oui, le truc en papier avec pleins de pages), et je préfère travailler qu'être en vacances, sans parler du fait qu'Harry Potter fait partie de plus de 50% de la vie tellement ça me passionne, et je n'ai non seulement plus honte de le dire, mais je ne me sens plus mal d'être différente, et je pense que les gens le ressentent, parce qu'avant, ils pouvaient être blessants, alors que maintenant, ils l'acceptent et sont même curieux de comprendre pourquoi j'agis différemment.

    Bref, j'ai beaucoup aimé ton article ( comme tous les autres d'ailleurs ;) ), bonne continuation :D

    Miss. G

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :)

      Les Blog Angels sont des duos de blogueuses qui collaborent sur des projets communs. Tous les mois, des thèmes nous sont proposés en plus de nos articles avec notre binôme. Un chouette concept !

      Ton commentaire est une une vraie bouffée d'air frais dans lequel je me retrouve beaucoup. Je te sens épanouie dans ces quelques lignes et ça fait plaisir à lire ! Comme toi, et comme beaucoup d'autres personnes, je suis différente. Et je chéris cette différence. Pour rien au monde je ne changerais. Tu as raison d'apprécier les choses qui te rendent heureuses et ne pas te préoccuper de ce que disent les gens. Dans tous les cas, ceux qui se permettent de critiquer ont, quelque part, quelque chose à se reprocher à eux-mêmes.

      Figures-toi que j'adore également ces choses en papier avec beaucoup de pages. Pas de télé chez moi, que des livres, une tisane et une bonne couette :) Pour tout t'avouer... tu as face à toi une autre Potterhead (#HouseRavenclaw) !

      À partir du moment où tu es épanouie et que tu t'épanouies dans ce que tu es, les gens le ressentent forcément :)

      Des bisous à toi, merci pour avoir partagé ce commentaire :D

      Supprimer
  2. Un article original qui aborde de nombreux points que je partage !!

    Estelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, plus qu'original ! Pendant quelques secondes je me suis dit "mais qu'est-ce que cet article vient faire au milieu des autres". Et puis flûte, j'ai cliqué sur "Publier".

      En tout cas je suis ravie de tous vos retours, d'autant plus quand les quelques points de l'article sont partagés :D

      Supprimer
  3. Coucou Binôme !

    Ton point 2 me touche tout particulièrement. Il y a toujours des choses que je n'ose pas faire à mon âge de peur des réactions des autres 0_0
    Pourtant je sais que je n'ai rien à prouver mais je ne sais pas ça rentre en conflit avec ma personnalité c'est compliqué !

    Et puis ça me fait particulièrement écho en ce moment car je me revois tous les "Nana" (animé extrait de mangas) qui racontent les histoires de deux filles qui s'appellent Nana, qui semblent très différentes (look, personnalités, centres d'intérêt...) et qui vont pourtant vivre une belle amitié.

    Le respect des préférences de chacun est quelque chose que j'admire et qui me touche vraiment.

    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou chère partenaire !

      Ahhh, la société est très douée pour nous mettre des barrières selon l'âge, selon le comportement, selon le statut. Autant de contraintes que nous sommes tous, plus ou moins, "obligés" de suivre pour vivre en communauté. Après, dans ta vie personnelle, rien de t'empêche de faire ce que tu veux et t'évader un peu de ces codes. Te connaissant, je ne pense pas que ces choses que tu souhaites faire feront du tord à qui que ce soit, alors fait ce qu'il te plait, si ça te fait du bien ! Dans tous les cas, les gens auront toujours à redire, alors bon...

      C'est bien vrai, avec un de respect, tout est d'un coup beaucoup plus simple et agréable :D

      Bisous <3

      Supprimer
  4. J'ai beaucoup aimé cet article et les NANA aussi ! D'ailleurs j'avais même vu le film.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi :D Je ne connaissais pas ce film (à moins que ça ne soit une série ?) avant de lire la référence en commentaire ^^ À l'occasion j'irais y jeter un petit coup d'oeil !

      Supprimer