Coraline | Dans les coulisses de la création

Le 18 mai 2016 ,


Et si tout basculé à cause d'une poupée ? Êtes-vous bien sûre que celle qui trône sur votre lit, souvenir de votre enfance, ne s'immisce pas dans votre tête pendant votre sommeil ?

Comme pour le maquillage de Méduse, cette création a été faite en collaboration avec mon binône Tiloa dans le cadre de nos projets des Blog Angels. Si je manie les pinceaux, Tiloa maîtrise les feutres et crayons. Je vous invite donc à aller jeter un coup d’œil à sa version étape par étape de Coraline.


Coraline : petite fille aventurière

L’histoire de Coraline est assez simple, mais nous pouvons y voir des morales plus profondes si nous cherchons bien. Coraline est une fille unique qui vient tout juste de déménager avec ses parents. Ces derniers, obnubilés par leur travail, ont tendance à mettre de côté leur enfant. Alors qu’elle explorait sa maison, Coraline trouve une porte qui mène vers une version idéale de sa vie : des bons plats chauds et des parents disponibles et aimants. Au bout de quelques visites dans ce monde utopiques, elle se rend compte que ses « autres » parents de ce monde là, sont malveillants et essaient de la piéger pour qu’elle ne puisse plus retourner dans la version réelle de sa vie. Pour la forcer dans ce choix, ses parents sont fait prisonniers par son « autre »mère. Évidemment, Coraline parvient à récupérer ses parents, vainc la méchante matrone et profite d’une toute nouvelle relation avec ses parents.

Ma planche d’inspiration pour réaliser ce maquillage



Ma palette de création : les produits utilisés


Pour les yeux, j'ai utilisé cinq couleurs :
du blanc nacré : Aspen Summer (Séphora - fard individuel), qui m'a aussi servi à créer mes lumières sur les craquelures,
du noir : Must have (Séphora - fard individuel), qui m'a aussi servi à créer les ombres sur les craquelures puis que j'ai mouillé avec la mixing solution de "Kiko" pour colorier l'intérieur,
⤷  du fuschia : Palette Party Girl after hours - BH Cosmetics
⤷  du bleu foncé : Palette Party Girl after hours - BH Cosmetics
du bleu clair : Moonlight (Agnès B - fard individuel), ce fard n'est malheureusement plus commercialisé.


Le pourquoi du comment de ce maquillage

Je n’ai pas voulu reproduire un personnage en particulier du film mais plutôt m’approprier l’histoire. Ce maquillage est donc une interprétation libre du scénario, résultant sur l’association d’un peu tous les personnages.


C’est l’analyse de l’histoire qui m’a conduit à mon concept créatif. Coraline est l’incarnation, selon moi, de deux maximes bien connus : « l’herbe est toujours plus verte chez le voisin », c’est ce qui la pousse à se rendre tous les jours dans ce monde où tous ses problèmes disparaissent, et « c’est en perdant une personne qu’on se rend compte de sa valeur", c’est la disparition de ses vrais parents qui lui fait comprendre combien ils lui sont précieux.


Pourquoi incarner une poupée ? Car c’est la poupée, qui a été offerte à Coraline à son arrivée, qui « l’espionnait » pour la conduire vers ce monde magique dès qu’elle n’était pas heureuse. Au début de film, le chat dit à très juste cause, « je ne suis l’autre de personne ». Et ça m'a frappé : nous sommes notre propre poupée. Nous sommes à l'origine de la création de monde qui fantasme nos utopies à l'intérieur de notre tête.


Pourquoi un visage brisé ? Car l’autre mère se révèle être un personnage au visage fissuré de part en part. Pour reprendre une allure humaine, elle a besoin de l’amour de ses visiteurs. Nourrie uniquement à travers l’affection de ses proies sans lequel elle continue de se briser. Nouvelle révélation : nous ne devrions pas acquérir cet amour par le regard de l’autre, mais plutôt être les premiers à se le donner. Si nous vivons avec des boutons sur les yeux comme, nous ne sommes plus capables de voir les belles personnes qui nous entourent et cherchons ailleurs un bonheur pourtant présent sous notre nez. Nous commençons à nous briser, persistant à chasser une fantaisie de notre imagination.


En tout cas, c’est ce que j’ai compris du film et la manière dont je voulais le mettre « en mot », (en fard serait plus approprié), sur mon visage. Bien philosophique n'est-ce pas ?


ET VOUS ? Vous avez vu cette animation ?



Cosmétiquement vôtre,

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

8 commentaires

  1. Ohlala ! Quel travail ... Je suis admirative franchement ! Vous avez une telle complicité, et il y a une telle réponse en face à chaque fois, c'est juste un vrai bonheur de vous voir oeuvrer ensemble !!! C'est vraiment réussi ! Bravo !!! Bisous !!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce challenge nous a demandé pas mal de temps. Par rapport à Méduse, j'ai doublé mon temps de création je pense (de 9h30 à 15h pour le maquillage et les photos et une bonne semaine pour mettre en forme sur l'ordi). Et c'est vrai que plus le temps passe, via les challenges et les échanges quotidiens, plus on se rapproche à chaque fois avec Tiloa :D

      Merci infiniment pour ton soutien toujours aussi motivé et motivant !

      Supprimer
  2. Moi et mon mari on scotch trop sur la première photo haha :)
    La netteté de la cassure est tellement précise !!! BLUFFANT

    Toujours des explications pour ravir ceux qui se posent des questions, le big plus de ton blog indéniablement.

    Je le dis, le redis, et le reredis mais TU DOIS FAIRE PLUS DE MAKEUP FANTAISIE <3
    J'aime beaucoup les citations qui résument selon toi le symbolisme du film ^^

    MEGA BISOUS !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aha, j'ai changé de bandeau au dernier moment en plus !

      J'ai utilisé mon pinceau le plus fin pour les cassures (Make Up For Ever 250) que j'ai nettoyé assez souvent pour garder la netteté du trait. Et puid j'ai aussi nettoyé les contours à l'anti-cerne.

      Les make-up fantaisie sont beaucoup plus fun à faire avec toi <3 Seule, c'est pas pareil !

      Merci pour ce commentaire extra, des bisous binôme !

      Supprimer
  3. Bonjour

    Je trouve ce maquillage très impressionnant.
    Cet article est super agréable a survoler.

    Bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Merci beaucoup ! Cela me fait très plaisir à lire :D

      Supprimer
  4. Bravo, c'est sublime !!! J'adore le côté fissuré, c'est d'une beauté, d'une précision! Quel talent, tu montes le niveau à chaque fois !!!

    Estelle
    lalippequimurmure.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaie à chaque maquillage d'expérimenter quelque chose de nouveau. Le plus difficile est d'arriver à obtenir l'image que j'ai en tête, mais c'est d'une certaine manière motivant ! J'ai vraiment fait de mon mieux, même si, si c'était à refaire, je pense que je donnerais sa chance au bouton sur l'oeil. J'avais peur que ça fasse trop avec la cassure mais avec le recul, je pense que ça l'aurait bien complété.

      En tout cas, merci énormément pour ton soutien et ta motivation à chaque révélation. C'est ce genre de retour qui me donnent envie de repousser mes capacités à chaque maquillage <3

      Supprimer