Quel gommage choisir pour exfolier sa peau correctement ?

Le 1 juin 2016


Gommer sa peau. Voilà une perspective bien alléchante pour toutes celles dont la peau donne du tracas. Si le gommage est essentiel à l'aspect de votre teint, il doit être utilisé correctement pour ne pas l'endommager !


Le gommage pour le visage, à quoi ça sert ?

Le gommage fait partie de l'un des 5 gestes à intégrer à sa routine beauté pour avoir un joli teint. Son but premier est de retirer toutes les peaux mortes du visage afin de permettre aux pores de toujours pouvoir respirer sans être obstrués. En polissant ainsi le teint, vous évitez qu'il ne soit terni par les résidus de maquillage et de pollution qui s'accumule si la peau n'est pas correctement nettoyée.
Il permet en outre d'affiner et améliorer le grain de peau en lissant sa texture et réveiller l'éclat du teint en stimulant le renouvellement cellulaire et l'afflux sanguin. Enfin, les actions du gommage sur la peau permet à cette dernière d'avoir une meilleure réceptivité aux produits de soin qui sont plus efficacement absorbés.


À quelle fréquence faire un gommage pour sa peau ?

La peau fonctionne selon un cycle de renouvellement cellulaire bien précis. Il faut 28 jours pour qu'une cellule atteigne la surface de l'épiderme et y “meure”. Le gommage doit respecter ce rythme pour ne pas retirer les cellules encore saines, sous peine de perturber le système cellulaire de la peau (et je parle en expérience de cause, ce n'est pas chose aisée de réparer ça !). En aucun cas, un gommage doit fragiliser l'épiderme en l'amincissant, causant un vieillissement prématuré ou retirant sa barrière protectrice, causant une irritation permanente. Il est avant tout là pour renouveler la barrière protectrice de la peau. Ainsi, et contrairement à ce que vous pouvez lire un peu partout sur internet, un seul gommage doux suffit par semaine.



Gommage, exfoliant et peeling, quelles différences ?

» Le gommage et les exfoliants sont des synonymes qui désignent un soin dont le principal objectif est de retirer les peaux mortes à l'aide d'un massage doux et modéré. Parmi eux, on distingue trois types de gommages :
⤷ le gommage mécanique, constitué de petits grains qui roule sur la peau. En ce qui les concerne, je préfère toujours les gommages à grain naturel, comme le sucre ou le bicarbonate de sodium, qui ne polluent pas les eaux une fois rincé de votre visage. Faites cependant attention à bien choisir des petits grains en forme de bille pour ne pas abîmer votre peau ainsi que privilégier les textures crémeuses ou en gel.
⤷ le gommage chimique, dont les agents les plus courant sont l'AHA (Alpha Hydroxy Acid), l'acide lactique, citrique, salicylique et glycolique, rompt les liens entre les cellules pour permettre de les retirer de la peau sans avoir à trop solliciter son teint.
⤷ le gommage enzymatique agit selon le même schéma que le gommage chimique mais en utilisant des enzymes.

» Le peeling est une action de nettoyage en profondeur de la peau uniquement réalisable auprès d'un dermatologue. Ce sont des substances chimiques très concentrées qui viennent progressivement retirer les couches superficielles de la peau pour retarder le vieillissement de la peau.


Quel gommage choisir pour son type de peau ?

Sachez que toutes les peaux ont besoin d'être exfoliées, et ce peu importe votre type de peau : un gommage est toujours bénéfique. Il faut cependant le réaliser différemment en fonction des attentes de votre teint. Il n'y a que dans le cas de peaux agressées et déshydratées que je déconseille le gommage, qui vient ralentir la guérison.

LES PEAUX SÈCHES

Non, les gommages ne vont pas faire peler votre peau davantage si vous optez pour des produits très doux, composés majoritairement d'agents hydratants comme la vitamine B5. Les particules doivent être très fines pour ne pas abîmer votre teint. Évitez ainsi les grains naturels, trop abrasifs pour votre type de peau, et optez pour les gommages chimiques ou enzymatiques. Les AHA sont pour vous des bonnes solutions car ils dissolvent les liens des cellules sans que vous ayez à frotter votre peau. Un gommage vous permettra ainsi de diminuer vos zones de sècheresse qui empêchent votre hydratant de bien pénétrer votre épiderme. Pour adoucir les actions d'un gommage, vous pouvez toujours mettre un peu d'huile végétale au préalable sur votre peau pour ne pas de retirer la barrière protectrice de votre peau lorsque vous exfoliez.



LES PEAUX ACNÉIQUES

Plus que toutes les autres, les peaux acnéiques ont besoin d'un gommage pour renouveler leur peau et permettre d'accelérer le processus de cicatrication. Il faut cependant être trés vigilante car la peau acnéique est très particulière. Un gommage trop abrasif stimulera la production de sébum et causera l'apparition d'autres boutons. Il faut également avoir des gestes très doux pour éviter d'irriter les imperfections et ouvrir des plaies encore en cicatrisation – et qui devront donc recommencer à zéro. Tout comme les peaux sensibles, les gommages à grain naturel ne sont pas pour vous. Optez pour des poudres comme la poudre de riz ou de noyau d'abricot ainsi que des agents chimiques comme l'acide salycilique ou glycolique. Les gommages vous permettront de nettoyer les pores et éviter la formation d'imperfections par leur obstruction.


LES PEAUX SENSIBLES

À ne pas confondre avec les peaux sensibilisée (qui elles ne doivent pas être exfolier !), une peau sensible peuvent éventuellement profiter d'un gommage doux lorsque le besoin se fait sentir. La forme classique des gommages, aussi douces soit-elle, reste tout de même un peu trop brute pour votre peau qui réagit rapidement.
La méthode la plus douce est de mettre une noisette de votre nettoyant sur un gant chaud et massez doucement votre visage ! Vous pouvez cependant palier ce problème en choisissant un nettoyant ou un tonique à base d'actifs de fruits ou de plantes pour permettre à votre peau de respirer sans la gommer.


LES PEAUX MIXTES À GRASSES

Les gommages sont pour vous l'occasion de bien nettoyer vos cellules et éviter, notamment, la formation de points noirs sur la zone en T .Ils sont aussi bien utile pour réguler l'hyper-pigmentation d'éventuelles cicatrices d'acné.

Certes, votre peau supporte les gros grains mais ils sont trop abrasifs ne feront que stimuler la formation de sébum et donc d'imperfections. Le meilleur gommage qu'il existe pour vous : le bicarbonate de sodium. Cette poudre fine permet de s'ajuster à votre peau en étant plus ou moins douce selon la quantité d'eau ajoutée.


LES PEAUX NORMALES

Pour vous, les gommages font avant tout servir à illuminer votre teint et retirer cette couche terne que forme les cellules mortes. Vous avez le choix du gommage de votre préférence, pour peu qu'il soit doux.


LES PEAUX MATURES

Avec le temps, le renouvellement cellulaire se fait plus lent et le régénération de la peau se détériore. Conséquence de quoi, de plus en plus de peaux mortes s'accumulent sur la surface de la peau. Les gommages vous sont alors utiles pour revitaliser l'apparence de votre peau. Evitez les gommages trop abrasifs, votre peau doit avant tout être préservée de sa barrière protectrice qui s'amincit avec le temps.


ET VOUS ? Vous faites des gommages ?



Cosmétiquement vôtre,

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

4 commentaires

  1. Coucou! Super ton article! J'adore faire des gommages! J'en fais au moins un par semaine ou toutes les deux semaines ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi j'en fais une à deux fois par semaine quand j'oublie. Je sens vraiment la différence sur ma peau :D

      Merci pour ton passage et ton commentaire !

      Supprimer
  2. Ouf je fais tout bien, j'utilise du bicarbonate !! C'est sain, pas cher, multi usages !!

    Estelle
    lalippequimurmure.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours une bonne élève, je n'en doutais pas ! J'adore le bicarbonate également, doux et efficace pour la peau et les pores :)

      Supprimer