Réparer ses fards en poudre cassés | DIY (avec et sans alcool)

Le 15 juin 2016


Une seconde d’inattention et c'est le drame : vos maquillages en poudre volent en éclats ! Cassés certes, mais pas irréparables ! Avec des outils simples et des étapes rapides, redonnez vie à votre maquillage.

Avant de placer votre patient sur le table d'opération, un bon praticien se doit de travailler dans des bonnes conditions. Vous le savez, le maquillage est un produit sensible à la prolifération des bactéries, il est donc essentiel que sa manipulation soit aseptisée. Lavez-vous bien les mains ainsi que tous vos outils avant de commencer.


Ce dont vous aurez besoin pour réparer votre maquillage cassé

L'avantage de cette technique, c'est qu'elle ne demande pas grand choses, et surtout du matériel qui se trouve déjà dans nos placards :
⤷ une pièce de monnaie ou tout autre objet à la surface lisse. Le plus simple étant que sa taille corresponde, à ça près, à celle du boitier endommagé.
⤷ un mouchoir ou un bout de tissu.
⤷ de l'alcool médicinal. Plus son pourcentage sera haut, plus le séchage sera rapide. Ceci étant, vous aurez les mêmes résultats avec un alcool à 70% ou 90%.
⤷ un objet à embout rond : cuillère, manche de pinceau, pilon pour concasser la poudre.

Vous pouvez toutefois prendre des précautions supplémentaires :
⤷ du papier film ou un sac de congélation pour éviter de mettre de la poudre partout.
⤷ une pipette pour verser avec précision les liquides.
⤷ une spatule ou un couteau à beurre pour encore plus de précision.



ÉTAPE 1 : brouillez la poudre

Munissez-vous de votre fard cassé et posez-le sur un bout de film plastique. Ouvrez doucement le boitier et rabattez minutieusement le film par dessus la poudre. Cette étape préliminaire, bien qu'optionnelle, permet deux choses :
- ne perdre quasiment pas de produit pendant le processus.
- garder ses mains, outils et espace de travail propre.


Si vous procédez sur une recharge ou un produit sans couvercle, placez-le directement dans un angle d'un sac de congélation pour avoir les mêmes sécurités.

1. Brouillez les pigments jusqu'à obtenir une poudre la plus fine possible à l'aide d'un pilon, d'un manche de pinceau, d'une cuillère ou de vos doigts. Plus votre poudre sera libre et fine, plus la reconstruction sera simple, homogène et lisse. Un peu comme en cuisine, c'est toujours mieux quand il n'y a pas de grumeaux. Pensez à bien décoller toute la matière à l'aide d'une petite spatule.



ETAPE 2 : ajoutez l'alcool

2. Versez quelques goutes d'alcool à l'intérieur. La quantité dépend, bien évidemment, de la taille de votre boitier. Il suffit généralement de dizaines gouttes pour saturer la poudre et pouvoir travailler avec. J'ai utilisé une pipette que j'ai récupéré d'un sérum mais vous pouvez aussi utiliser une seringue en plastique si vous préférez. Si vous n'avez rien de tout cela, ce n'est pas grave, soyez juste vigilante à ce que le flacon d'alcool ne verse pas trop de produit. Quand bien même, vous pouvez toujours éponger le surplus avec le coin d'un mouchoir.

Ce type d'alcool n'affecte en rien votre produit et n'altèrera pas la couleur du maquillage. Vous n'encourez aucun risque avec un usage externe ; l'alcool étant utilisé pour désinfecter des plaies. Une fois sec, l'alcool s'évaporera complètement de la poudre. Si vous avez la peau sensible, faites un petit swatch de votre nouveau fard pour tester vos réactions. Si, malgré tout, vous ne souhaitez pas utiliser d'alcool, rendez-vous directement à l'étape 5.

Votre bon sens vous guidera sur la quantité à ajouter. Il ne doit rester aucun résidu poudreux sans pour autant être liquide, sinon vous ne pourrez pas remettre le tout en forme correctement. Les adaptes de pâtisserie auront un oeil averti car il s'agit d'atteindre le même degré d'humidité qu'une pâte à cookie. Au pire des cas, pensez à un château de sable : assez humide pour tenir sur lui mais pas trop pour ne pas s'effondrer.



ETAPE 3 : reformez l'ensemble

3. Le geste est simple, il suffit de mélanger la poudre à l'alcool pour obtenir une pâte. Si vous travaillez sur un petit boitier, aidez-vous d'un cure dent ou d'une spatule afin de vous assurer que la pâte soit bien homogène.

La phase délicate est une étape optionnelle. Personnellement je la fais toujours pour m'assurer un résultat bien propre et plus lisse. Vous n'êtes sûrement pas aussi maniaque que moi, dans ce cas là, sautez ce point et passez directement à la dernière étape. Il s'agit de remettre en place votre fard qui a été mélangé dans tous les sens. Plusieurs façons de procéder, vous pouvez simplement lisser la surface à l'aide d'un couteau à beurre, d'une spatule ou le dos d'une cuillère. Vous pouvez même y parvenir sans outil, remettez simplement en place votre film plastique par dessus la pâte et lissez le tout avec votre doigt. J'insiste sur le film ! C'est bien plus hygiénique et cela vous évitera d'avoir les bouts des doigts teintés pendant plusieurs jours.



ETAPE 4 : pressez le tout

4. À ce point là, vous vous retrouvez avec une crème plus ou moins épaisse qu'il faut compacter pour reprendre sa forme solide. Enrober votre pièce de monnaie dans un mouchoir ou bout de tissu. Vous pouvez être originale et profiter des découpes particulières du tissu pour créer un motif unique sur votre fard. Une fois le tampon opérationnel, ajoutez un peu d'alcool sur sa surface et venez compresser votre pâte. Appuyez fort, quitte à prendre appui, pour vous assurer de la solidité du produit final. Plus la poudre aura été compressée, plus elle sera solide lorsqu'elle sera sèche. Si vous avez fait le choix de travailler sans alcool, le processus de réparation est encore plus simple pour vous. Au lieu d'enrober votre estompe dans un mouchoir, utilisez une lingette bio pour le visage, puis venez presser le tout.



ETAPE 5 : laissez sécher

5. Votre fard doit être complètement sec avant de pouvoir être utilisé. La meilleure option est de laisser la poudre tranquille toute une nuit. L'odeur d'alcool disparait complètement, n'ayez pas de crainte avec ça. Elle est d'ailleurs la preuve que le produit est sec. Tant que vous sentez encore l'alcool, laissez sécher. Il est plus rapide de laissez sécher le fard ouvert, mais si vous craignez la poussière, fermez le tout mais le processus sera plus long (2 jours plein contre 1 nuit).

Pigmentation avant réparation
Pigmentation après réparation

Et voilà, votre maquillage en poudre, que ça soit un blush, un fond de teint ou un fard est à nouveau opérationnel ! Je n'ai constaté aucun changement de texture et si vous avez mis la bonne quantité d'alcool, vous n'aurez pas de chutes de poudre non plus. Gagnante sur tous les points :D


ET VOUS ? Réparez-vous votre maquillage cassé ?



Cosmétiquement vôtre,

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez aussi...

3 commentaires

  1. J'ai un fard cassé, faut vraiment que je fasse la réparation, allez je suis ton article et cet été je m'y mets !

    Estelle
    lalippequimurmure.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela tombe à pic alors ! Ce n'est pas bien compliqué à faire et ça sauve à la fois nos fards endommagés et quelques euros dans notre porte monnaie. Je n'aime pas jeter mes affaires quand elles sont encore fonctionnelles mais "juste" cassées. C'est une bonne alternative pour éviter de "sur"consommer je trouve :D

      Supprimer
  2. Au top du top cet article merci beaucoup pour tout ces détails et conseils :) x
    www.thagoldenlady.com

    RépondreSupprimer